Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

Campagne de vaccination contre la grippe – L’USPO s’inquiète du retard accumulé mais félicite les pharmaciens et les équipes officinales pour leur mobilisation

Même si les données ne relèvent pas encore d’épidémie grippale en France, le virus de la grippe circule déjà sur le territoire national. Le CDC Européen – Centre de Prévention et de Contrôle des maladies – a alerté sur la situation. Les données présagent une triple épidémie qui pourrait être semblable à celle de l’an dernier.

En parallèle, les données d’IQVIA montrent un retard de la vaccination antigrippale de près de 5 points par rapport à 2022 en population générale, soit un retard de près de 500 000 patients.

Néanmoins, l’USPO félicite l’ensemble de la profession pour sa mobilisation puisque, à date, les injections réalisées en pharmacie ont augmenté de près de 9 % par rapport à 2022, toutes populations confondues. L’augmentation des actes de vaccination antigrippale en officine se confirme d’année en année.

L’USPO souhaite rappeler l’importance de la vaccination contre la grippe pour l’ensemble de la population, et particulièrement pour les personnes à risque, leur entourage et les professionnels de santé.

La grippe est un virus imprévisible qui peut entraîner des complications sévères voire mortelles (entre 10 000 et 15 000 décès chaque année) chez les personnes fragiles, et aggraver une maladie chronique. Le virus multiplie notamment par 10 le risque d’infarctus du myocarde dans les 7 jours suivant la grippe et chaque nuit passée aux urgences augmente de 40 % le risque de décès chez les personnes âgées. De plus, les 110 000 passages aux urgences ainsi que les 15 000 hospitalisations recensés chaque année contribuent à la saturation des hôpitaux, plus qu’essentiels en période épidémique.

En outre, il est nécessaire de se faire vacciner dans les meilleurs délais puisqu’il faut compter quinze jours après la vaccination pour être efficacement protégées.

La vaccination est ouverte à tous les publics. Les personnes spécifiquement ciblées par les recommandations ayant perdu ou n’ayant pas reçu leur bon de prise en charge peuvent se présenter en pharmacie pour l’éditer et pour que leur vaccination soit prise en charge. Les personnes non ciblées spécifiquement par les recommandations, telles que l’entourage des personnes fragiles et particulièrement à l’approche des fêtes de fin d’année, peuvent venir en pharmacie pour se procurer leur vaccin et se faire vacciner.

Nous conseillons aux pharmaciens de continuer à être proactifs, de demander à leurs patients s’ils sont vaccinés contre la grippe et les inciter à se mettre à jour. La co-vaccination grippe / covid est également recommandée.

Vous pouvez retrouver des supports de communication et des affiches vaccination dans le kit communication USPO et dans le dossier vaccination, sur le site internet de l’USPO.