Actus USPO

L’USPO veut inscrire « substituable » sur l’ordonnance pour marquer la confiance du médecin prescripteur envers le pharmacien

Publication : 3 mars 2016 | Catégorie(s) : , ,

Dans le cadre du Plan Générique, l'USPO propose Comité de Pilotage du Générique d'indiquer la  mention  « Tous les médicaments prescrits sur cette ordonnance peuvent être substitués par votre pharmacien. » Ce message est plus positif que la mention "non substituable". « Il marque la confiance du médecin prescripteur envers le pharmacien et la reconnaissance du travail du pharmacien dans sa mission du bon usage du médicament. Nous cherchons les mots pour exprimer la phrase la plus adaptée possible et, dès qu’elle sera validée, elle sera présentée au Ministère. D'ailleurs, certains hôpitaux inscrivent déjà cette mention sur leurs prescriptions destinées à la sortie hospitalière ».

Convention Almerys / USPO

Publication : 1 mars 2016 | Catégorie(s) : , ,

Les points clés de l’accord conventionnel : la volonté  d’une convention négociée en opposition au conventionnement individuel la garantie de paiement l’aide à la télétransmission le TP3G pour la médication officinale et les services d’accompagnement du patient le contexte du tiers-payant généralisé et des nouvelles technologies  

Après la valse des prix, la critique des patients

Publication : 5 janvier 2016 | Catégorie(s) : ,

En moins de deux mois, le paracétamol aura changé de prix à trois reprises : changement de PFHT à compter du 10 novembre 2015 devenu opposable depuis le 30 décembre 2015, application de la nouvelle marge et d’un nouveau PPTTC depuis le 01 janvier 2016.   Pour l’USPO, l’honoraire de dispensation à la boîte doit figurer dans le prix public du médicament. Un honoraire non intégré au PPTTC ne facilite pas l’organisation de l’officine vis-à-vis des obligations d’affichage. Un honoraire non intégré au PPTTC expose à la critique des patients sur la perception ou non d’un honoraire en augmentation de 25 % (0.82€ contre 1.02€).

Voeux de l’USPO

Publication : 5 janvier 2016 | Catégorie(s) : ,

L’USPO souhaite une formation adaptée pour les étudiants et les préparateurs, une meilleure organisation de la sortie hospitalière avec le respect du choix du patient, un tiers payant simplifié avec une meilleure garantie et une baisse des délais de paiement, une convention pharmaceutique plus riche avec des accords interprofessionnels, ou encore une reconnaissance des compétences des pharmaciens et une rémunération adaptée. L’USPO souhaite la reprise de négociations de la réforme de l’honoraire. « De janvier à novembre 2015, la rémunération a diminué de 128 millions d’euros, soit 2,6 % de perte en incluant tous les honoraires, évalue l’organisation. Les unités ont baissé deux fois plus que les ordonnances et les ordonnances de plus de 5 lignes, 3 fois plus vite. Nous devons rapidement modifier cette dégradation ! » L’USPO demande l’ouverture de négociations sur la marge, l’évolution des missions, le réseau, la formation des jeunes et des collaborateurs, dans le cadre d’un contrat engageant l’État, l’assurance-maladie et la profession sur plusieurs années. « Sans visibilité, il sera impossible de construire un véritable projet professionnel et de donner confiance aux jeunes diplômés et aux banques pour soutenir nos entreprises ».

En 2016, un plan d’action pour la pharmacie !

Publication : 4 janvier 2016 | Catégorie(s) : ,

L’objectif de l’USPO est clair : construire un projet pour l’avenir de toutes les officines et nous demandons l’ouverture immédiate d’une négociation avec les pouvoirs publics. Les vœux 2016 de l’USPO pour toute la profession sont exigeants et combatifs :
  • un véritable projet pour l’officine : un contrat avec l’Etat et l’Assurance maladie, un avenir et des perspectives pour nos jeunes consœurs et confrères,
  • une formation adaptée pour nos étudiants et préparateurs,
  • une reconnaissance de nos compétences et une rémunération adaptée,
  • une meilleure organisation de la sortie hospitalière avec le respect du choix du patient,
  • un tiers-payant simplifié avec une meilleure garantie et une baisse des délais de paiement
  • une convention pharmaceutique plus riche avec des accords interprofessionnels…
Toute l’équipe de l’USPO, élus et salariés, vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2016. Gilles Bonnefond Président de l’USPO

L’USPO a décidé de signer les différents avenants sur la ROSP

Publication : 28 décembre 2015 | Catégorie(s) : ,

Nous avons pris contact avec l’Elysée, et nous avons obtenu dès la semaine dernière plusieurs rendez-vous à Matignon et au Ministère de la santé. Au vu des résultats des élections, nous avons demandé un moratoire pour que le 1 € ne soit pas mis en place au 01/01/2016. Tout retard dans une nouvelle négociation est préjudiciable à toute la profession. La rémunération des pharmacies doit être renégociée avec l’ensemble des syndicats et il faut inclure le forfait dans le prix public des médicaments pour clarifier la situation vis à vis des patients et simplifier les règles d’affichage. Nous demandons à tous de tirer les leçons des résultats du vote du 11 décembre 2015 et de lancer une véritable consultation globale pour un projet d’avenir incluant les jeunes et une lisibilité pour toutes nos officines. L’USPO ne se satisfait pas de cette signature, le vrai sujet demeure l’économie de l’officine. Bonnes fêtes pour vous et tous vos proches. Bien confraternellement Gilles Bonnefond Président de l’USPO

Merci pour votre participation et votre soutien

Publication : 14 décembre 2015 | Catégorie(s) : ,

L’ensemble des membres du Bureau et des listes USPO vous remercient confraternellement de votre soutien et de votre confiance. Les pharmaciens se sont toujours engagés avec force et détermination,  la profession démontre sa grande unité régionale par le vote de 72 % des confrères. L'USPO a recueilli 42.59% des suffrages. Un grand merci pour votre confiance, un grand merci d’avoir reconnu le travail de toute une équipe dans son combat pour la défense de notre profession. Ce « beau score » obtenu par l’USPO montre que les officinaux souhaitent que les syndicats « travaillent ensemble pour préserver le réseau et ses fondamentaux », Gilles Bonnefond.

Dernières statistiques sur la rémunération de l’officine

Publication : 30 novembre 2015 | Catégorie(s) : ,

Octobre 2015 : une perte de marge de 37 millions d’euros soit 1 730 euros par officine. En 10 mois, la perte de marge s’élève à 122 millions d’euros soit 5 630 euros par officine. En 10 mois, la perte de marge s’élève à 122 millions d’euros soit 5 630 euros par officine. Les pharmacies subiront la baisse de leur marge sur tous les traitements chroniques pour augmenter de 20 centimes la marge sur le paracétamol et l’homéopathie dont l’avenir ne parait pas stable. Cette augmentation de l’honoraire sera visible par les patients sur le ticket Vitale ou lors de l’achat sans prescription alors que les baisses de marge sur les médicaments prescrits leur seront totalement invisibles. CETTE POLITIQUE DU MOINS PIRE NOUS CONDUIT DROIT DANS LE MUR !

L’USPO relèvait en 2014 les insuffisances lors de la signature du protocole avec l’UNCAM en 2014

Publication : 26 novembre 2015 | Catégorie(s) : ,

Paris, le 13 Janvier 2014 Objet : Protocole d’accord Monsieur le Directeur de Cabinet de Madame Touraine, L’USPO signataire du protocole d’accord du 9 janvier 2014 tient à souligner que sur sa demande des avancées importantes ont été obtenues. Ce protocole comprend trois grands volets qui feront l’objet d’avenants conventionnels distincts comme cela a été accepté en séance de négociation. • Développement des génériques, La négociation des missions sur l’accompagnement des patients asthmatiques et des patients sous traitements substitutifs aux opiacés reposition • Nouvelle rémunération La proposition envisagée en annexe du protocole nécessite des simulations et sûrement beaucoup d’améliorations. Le but est de réaliser sans surcoût pour l’assurance maladie une redistribution des marges plus efficiente et moins pénalisante pour les pharmaciens. Toutes ces modifications ne peuvent s’envisager qu’avec un suivi sur toute la période de la réforme prenant en compte les modifications de remboursement, de prix et de volumes des spécialités pharmaceutiques remboursables. Le coût de la suppression de la vignette pour les pharmaciens qui est concomitante à l’introduction de l’honoraire de dispensation doit être pris en compte dans l’équilibre final de la négociation. Un certain nombre de précisions fiscales et juridiques sur la marge des médicaments non présentés au remboursement ainsi que le taux de prise en charge de chaque médicament nécessite un travail approfondi et des réponses satisfaisantes et indispensables pour continuer et aboutir. La signature du protocole par l’USPO salue les avancées des deux premiers points et note les larges insuffisances du troisième. Aussi nous vous demandons qu’une concertation plus équilibrée entre les signataires du protocole se mette en place pour permettre l’adhésion de toute la profession. UNCAM accord signe le 09-01-14 directeur cabinet Touraine Macquart