Actus USPO

L’USPO appelle au rassemblement

Publication :4 septembre 2015 | Catégorie(s) : , ,

Un plan médicament de 3.5 milliards d’économies sur 3 ans décidé par le gouvernement en avril 2014 est programmé dans les PLFSS de 2015 à 2017. Il entraine des baisses de prix inégalées depuis le début de l’année.De nouvelles baisses prévues pour fin 2015 et 2016 vont aggraver la situation de la profession qui ne peut pas supporter tous ces efforts supplémentaires concentrés sur le poste médicament, sans parler du risque de déremboursement de certaines spécialités.La  baisse de marge de 2.25% sur les 7 premiers mois de l’année 2015 est sans appel. La réforme de la rémunération signée le 21 mai 2014, malgré l’annonce du plan d’économies  du gouvernement, n’est pas la solution et ne donne aucune lisibilité à nos entreprises.L’USPO  partage et soutient l’exaspération de nos confrères. Plus de 8000 pharmaciens ont déjà écrit au directeur de l’UNCAM pour demander une véritable négociation. Cette mobilisation sans précèdent est un message très clair pour le gouvernement  et montre que les pharmaciens ne sont pas dupes.On nous avait fait beaucoup espérer avec cette réforme mais  la profession n’a récolté  qu’un « chèque en bois »....A l’unanimité du conseil d’administration, l’USPO va  contacter les  différents acteurs  pour convenir très rapidement d’une réunion nationale et dégager ensemble un plan d’action d’envergure  à la hauteur des attentes de tous nos confrères.

Les chiffres du 1er semestre 2015/1er semestre 2014

Publication :24 juillet 2015 | Catégorie(s) : , , ,

Résultats du 1er trimestre 2015 avec une marge qui a chuté de 52 000 000€ en 6 mois par rapport à 2014, soit une perte de 1,87% malgré l’augmentation des activités liées aux pathologies d’hiver de janvier et février.

Le nombre de boîtes de médicaments diminue et le nombre d’ordonnances augmente. De toute évidence, ce nouveau mode de rémunération introduisant un honoraire à la boîte est inadapté et ne répond pas à l’évolution de l’économie de l’officine. 

Cet honoraire ne nous protège pas de la baisse des prix des médicaments. Déconnecté du prix du médicament, l’honoraire nous expose aux critiques par sa visibilité, comme aux Pays-Bas où actuellement les pharmaciens sont agressés par les patients.

Nous devons sortir le plus vite possible de cette impasse. C’est pour cela que nous devons écrire une lettre au directeur de l’UNCAM pour lui demander de revoir les négociations comme l’ont déjà fait 7600 pharmaciens.

2015-07-24- Communique USPO

Les entretiens pharmaceutiques “Asthme”, un échec qui ne doit plus se reproduire

Publication :3 juillet 2015 | Catégorie(s) : ,

Les entretiens pharmaceutiques représentent une évolution pour notre profession et une nouvelle approche dans la prise en charge des patients.

 L’USPO en est convaincue, les pharmaciens d’officine également !

Malgré un contexte difficile, votre motivation ne doit pas faiblir.

Nous avons besoin de vous pour développer, rémunérer, élargir et simplifier ces nouvelles missions !

Le constat est sans appel : les entretiens pharmaceutiques « Asthme » sont un échec. L’USPO, non signataire de l’accord, dénonce depuis plus d’un an la difficulté que représente le recrutement des patients.

L’USPO a proposé à la CNAMTS d’élargir les conditions de recrutement des asthmatiques, facilitant ainsi leur inclusion, et par conséquent le travail des pharmaciens.

Officines Avenir n°11

Publication :30 juin 2015 | Catégorie(s) : ,

OfficinesAvenir_n11

OfficinesAvenir_n11

La Bourgogne, une région USPO

Publication :15 juin 2015 | Catégorie(s) : ,

LES PHARMACIENS USPO MAJORITAIRES DANS L’YONNE

 L’USPO renforce ainsi sa position majoritaire en BOURGOGNE :

2001, l’USPO ouvre la voie d’un syndicat combatif et force de propositions avec les pharmaciens de CÔTE D’OR et de SAÔNE ET LOIRE

2012, l’USPO NIEVRE est créée

2015, l’YONNE plébiscite l’USPO. Plus de 20% des titulaires sont adhérents de l’USPO, positionnant l’USPO majoritaire. L’enquête d’avril 2014 « négociation de notre rémunération, pharmaciens réveillez-vous ! » était l’initiative d’un « ancien » membre du Bureau FSPF de l’Yonne.

Cette unité renforce la défense pour l’évolution de l’exercice professionnel par nos actions communes auprès de l’Assurance maladie et des pouvoirs publics.

 Le succès et l’unité de la manifestation régionale menée par les représentants de l'USPO  du 30 septembre 2014 à Dijon en sont le meilleur exemple.

La nouvelle réforme confrontée à la réalité des chiffres

Publication :30 avril 2015 | Catégorie(s) : , ,

Les données IMS Pharmastat du 1er trimestre 2015 sur l’activité de l’officine ont été publiées.Les pharmaciens travaillent plus pour gagner moins ! Trois mois à peine après l’entrée en vigueur de la réforme de la rémunération et malgré une augmentation des pathologies hivernales sur le début de l’année 2015, la marge de la profession régresse.La situation va s’aggraver au cours des prochains trimestres en raison de la mise en application des baisses de prix massives.L’USPO ne s’est pas trompée dans son analyse sur les évolutions de marge en refusant cette réforme, signée pour 2 ans par un seul syndicat.Cet honoraire à la boîte qui devait « protéger la profession des baisses de prix » est non seulement inefficace mais choque également les patients.Devant la gravité des faits, l’USPO demande à tous les pharmaciens de réagir au plus vite en envoyant, la lettre au directeur de la CNAMTS ICI : CNAM lettre negociation 1Pour sortir de cette impasse, l’USPO propose : - de négocier avec l’Etat un contrat de 3 ans garantissant la marge du réseau, - d’introduire une rémunération à l’acte de dispensation, - de développer les nouvelles missions et les services pour les patients à domicile, - d’inclure la médication officinale dans un parcours de soins et non dans un parcours de consommation.

La pharmacie ne doit être pas être la grande absente du projet de loi de Santé !

Publication :9 avril 2015 | Catégorie(s) : ,

Le projet de loi de Santé, actuellement étudié au sein de l’Assemblée Nationale, vise à moderniser le système de santé, en facilitant, notamment, le parcours de soins des Français au quotidien.Ce défi ambitieux mérite d’être relevé en concertation et en accord avec l’ensemble des professionnels de santé, et particulièrement les pharmaciens d’officine.Les pharmaciens d’officine tiennent une place stratégique dans le parcours de soins des patients, de par leur disponibilité, leur proximité et leurs compétences. Désireux de voir évoluer le système de santé au bénéfice des patients, l’USPO a avancé des propositions concrètes, qui n’ont, pour la plupart, pas été entendues.

L’USPO lance une enquête pour obtenir l’opinion des pharmaciens sur l’accompagnement des patients lors des entretiens (AVK et asthme)

Publication :9 avril 2015 | Catégorie(s) : ,

L’USPO lance une enquête pour obtenir l’opinion des pharmaciens sur l’accompagnement des patients lors des entretiens (AVK et asthme). L’objectif est d’effectuer des propositions pour améliorer et développer ses entretiens avec un mode de paiement plus adapté.Cliquez et répondez aux questions en cliquant sur le lien suivant ICIRemplissez le tableau Enquete entretien pharmaceutique selon vos entretiens des 6 prochains mois

Observatoire de suivi de la réforme “honoraires de dispensation”, un observatoire vide aux contours flous

Publication :2 avril 2015 | Catégorie(s) : ,

L’observatoire de suivi de la réforme « honoraires de dispensation » s’est réuni le 31 mars à la CNAMTS avec les 3 syndicats de pharmaciens, en l’absence du directeur de la CNAMTS. Cette réunion a révélé les réelles intentions de l’assurance maladie : bloquer toutes négociations en s’abritant derrière la signature d’un seul syndicat !La communication de la CNAMTS a ciblé l’augmentation de 5,5% des remboursements de médicaments par l’Assurance Maladie incluant les médicaments délivrés par l’hôpital. Rien sur le thème de la réunion : la diminution de 2,5 % en 2014 de la marge des pharmaciens. L’officine va payer pour les dépenses hospitalières !L’USPO souhaite renégocier une véritable réforme introduisant progressivement une rémunération à l’acte de dispensation et préparer enfin l’avenir des officines.

Honoraires : statistiques trompeuses

Publication :23 mars 2015 | Catégorie(s) : ,

Les pharmaciens vont recevoir des simulations IMS-Pharmastat de l’année 2014, extrapolées aux années suivantes. Ces tableaux ne tiennent pas compte des baisses de prix pourtant déjà connues et publiées au Journal Officiel. Ils donnent des chiffres erronés et déjà dépassés pour les années 2015 et 2016. L’USPO n’accepte pas que les pharmaciens soient abusés ! Les baisses de prix déjà publiées de février à avril 2015 entraînent une perte de marge de 5 800 € en moyenne par officine en 2015 et 6 700 € en 2016, en année pleine. Cette réforme doit être modifiée rapidement pour ne pas enfermer la profession pendant 3 ans, sans aucune perspective et sans contrat avec l’État.