Publications

Objectif : convention pharmacie 2017

Publication : 6 février 2017 | Catégorie(s) : ,

La situation économique des officines continue de se dégrader. La prochaine convention pharmaceutique, qui sera négociée en 2017, aura pour objectif premier de briser ce cercle infernal. La solution passe par une diversification de la rémunération et une meilleure valorisation du métier de pharmacien d'officine. Lire la suite ...

Résultats d’évaluation d’entretiens pharmaceutiques au Royaume-Uni et Belgique

Publication : 26 juillet 2016 | Catégorie(s) : , , ,

En complément d’un article publié dans Officines Avenir n°14 (juillet 2016), l’USPO vous présente les résultats d’évaluations d’entretiens pharmaceutiques au Royaume-Uni et en Belgique. Ces entretiens ont été réalisés pour des patients chroniques, au Royaume-Uni sous l’acronyme NMS (« new medicine service » - voir I) puis en Belgique par la traduction d’« entretien d’accompagnement de nouvelle médication » (ENM-voir II).  

Pourquoi les pharmacies doivent se transformer

Publication : 31 mai 2016 | Catégorie(s) : ,

Une officine ferme en France tous les deux jours. Le pharmacien doit se tourner vers les services, en assumant de nouvelles missions.

Activité hybride, située entre le secteur de la santé et celui du commerce, l'officine de pharmacie est un acteur de santé de proximité incontournable. Pourtant, sa place dans un système de santé durablement transformé, non seulement par le numérique mais encore par l'évolution des pratiques et de nouvelles approches thérapeutiques, est aujourd'hui remise en question, y compris en France. Si elle sait évoluer, la pharmacie pourra pourtant être la clef de voûte de la santé de demain. A l'heure où les nouvelles technologies de l'information et de la communication déstabilisent une à une toutes les dimensions de l'économie et de la société, la pharmacie cumule aussi les difficultés des deux secteurs auxquels elle appartient : devant faire face à la remise en question des financements de la santé, à l'évolution des pathologies traitées et de la population servie, l'officine est en même temps soumise à la pression grandissante de nouveaux acteurs souhaitant mettre à profit les outils numériques pour court-circuiter le commerce des produits de santé à leur profit. Dans ce contexte difficile, l'équilibre économique des pharmacies est gravement menacé : une officine ferme en France tous les deux jours. La moyenne d'âge de nos pharmaciens dépasse désormais cinquante ans.... Olivier Badeau Le 30/05 Les Echos

Rémunération à l’ordonnance : cinq enseignements internationaux pour une réforme réussie en France

Publication : 31 mars 2016 | Catégorie(s) : , ,

« Le mode de rémunération ne doit pas placer le pharmacien en situation de conflit d’intérêts tant avec le patient qu’avec les objectifs de santé publique. (…) A cet égard, le paiement à l’ordonnance paraît plus approprié » estimait l’IGAS en 2011 dans un rapport dédié à la profession. Alors qu’en France un mode de rémunération à la boîte a été choisi par nos pouvoirs publics, la marge à l’ordonnance s’organise déjà au Québec et en Angleterre. Plus proche de chez nous, en Belgique, l’accroissement significatif des rémunérations forfaitaires s’est mis en place par contractualisation avec l’Etat. La rémunération à l’ordonnance doit coexister avec une marge règlementée liée aux prix des médicaments ou à la boîte. Les nouveaux modes de rémunération des pharmaciens ne se substituent pas totalement à une marge liée au prix du médicament. Les paramètres en Grande-Bretagne (0, 90£ soit 1,28€ pour chaque produit prescrit jusqu’à 100 euros, puis 2% du prix d’achat au-delà) ou en Belgique (notamment 6,04 % du PFHT pour les médicaments < 60 euro) sont inférieurs à ceux en France.

Accompagnement des diabétiques : efficience démontrée par les pharmaciens

Publication : 5 février 2016 | Catégorie(s) : , ,

« L’apport des pharmaciens dans l’accompagnement des patients diabétiques est démontré par la revue de la littérature scientifique : résultats significatifs sur l’indicateur de référence (taux d’hémoglobine glyquée), la détection des risques liés aux médicaments, l’observance, la réduction des hospitalisations, la détection des hauts risques (patients avec un mauvais contrôle), le risque cardio vasculaire et les économies générées. L’Assurance Maladie sollicite régulièrement les pharmaciens d’officine pour effectuer la promotion de son dispositif Sophia d’accompagnement des patients diabétiques. L’intégration des pharmaciens peut s’inscrire dans une nouvelle étape du programme Sophia, au regard des résultats peu concluants de plusieurs années de fonctionnement. De nombreuses références d’évaluation permettent d’éclairer les débats, sur l’opportunité d’inclure les pharmaciens dans l’intérêt des patients diabétiques. L’inclusion des pharmaciens améliorerait la situation des patients.

Le bilan de spirométrie devient une technique d’analyse des patients asthmatiques

Publication : 1 septembre 2015 | Catégorie(s) : ,

1. En Australie, une étude a évalué la fiabilité et l’utilité d’un spiromètre utilisé par les pharmaciens d’officine. Cette utilisation s’intégrait au programme rappelé ci-dessous (voir 2.). L’enregistrement des données de spiromètres portait sur 892 patients pour 2593 ateliers dédiés dont 68,5 % avec des mesures sur trois critères de mesure. Les résultats sont favorables à deux niveaux : - Les patients recrutés en officine ont plus d'obstruction pulmonaire comparés à ceux testés chez leur médecin. - La progression des résultats est significative sur trois critères de mesure : Forced Expiratory Volume (FEV), FEV/Force Vital Capacity, le contrôle de l'asthme.

De nouvelles “activités” pour les pharmaciens du Canada

Publication : 10 juillet 2015 | Catégorie(s) : , ,

Les pharmaciens du Québec peuvent désormais légalement prolonger une ordonnance, ajuster le dosage, la quantité ou la posologie d'une ordonnance à des fins d'atteinte de cibles thérapeutiques, prescrire un médicament lorsque aucun diagnostic n'est requis et prescrire un médicament pour des conditions dont le diagnostic et le traitement sont connus.

La loi 41 entrée en vigueur le 20 juin 2015 permet à tous les pharmaciens du Québec  d’exercer ces « nouvelles activités ». Pour exercer certaines d’entre elles, les pharmaciens doivent avoir suivi une formation.

Transferts, regroupements et créations

Publication : 19 juin 2015 | Catégorie(s) : , ,

L’USPO met à votre disposition l’instruction du Ministère de la Santé relative aux transferts, regroupements et créations afin de faciliter vos démarches.

Le Ministère de la Santé a transmis aux directeurs des ARS une instruction visant à rappeler les dispositions législatives et réglementaires relatives aux autorisations d’ouverture des pharmacies.

Ce document servira de base lorsqu’une décision relative à un transfert, une création ou un regroupement d’officine devra être prise. Il permettra également une plus grande homogénéisation des décisions ARS et ainsi une plus grande visibilité pour les pharmaciens.

Résumé de l’instruction

Expériences internationales de suivi pharmaceutique des anticoagulants

Publication : 15 mai 2015 | Catégorie(s) : ,

Parmi les études scientifiques publiées en mars-avril 2015, trois portent sur l’extension de services aux patients sous anti coagulants : En Belgique, des étudiants de six universités belges ont collecté des données de Drug-Related Problems (DRP) identifiés par des pharmaciens sur des traitements anti thrombotiques. 79,1 % des DRP étaient détectés lors de la délivrance contre 20,8 % après Les DRP portaient principalement sur le choix du médicament (interaction) ou un problème logistique 80 % des DRP ont été suivis par une intervention du pharmacien 90% ont été partiellement ou totalement résolus Selon les auteurs de l’étude, "la plupart des DRP peuvent être résolus, démontrant la plus-value des pharmaciens d'officine en première ligne des professionnels de santé"

Entretiens asthme en Australie : « to think outside the box »

Publication : 15 mai 2015 | Catégorie(s) : ,

Depuis 2009, les pharmaciens d’officine australiens effectuent des entretiens pour les patients asthmatiques via un programme nommé Pharmacy Asthma Management Service (PAMS). Les pharmaciens doivent suivre une formation de deux jours sanctionnés par un examen écrit et une évaluation sur la maîtrise de la spirométrie. Ils disposent d’une checklist d’interventions possibles regroupée sous 9 thèmes : l’éducation de l’asthme, l’exploration des préférences du patient, la sécurisation du traitement, l’adhésion au traitement, le retour d’information aux prescripteurs, les facteurs de déclenchement, le plan d’action écrit au patient, le conseil d’utilisation des dispositifs médicaux, la spirométrie