Covid, les annonces du Ministre au 25 novembre

POINT INFO USPO DU 25/11/2021

 

Covid-19 : les annonces du Ministre

Le 25 novembre, le Ministre des Solidarités et de la Santé s’est exprimé sur la reprise épidémique et a annoncé plusieurs mesures.

Le ministère recense 36 000 nouveaux cas de Covid + en moins de 24 heures et une augmentation du nombre de personnes hospitalisées (8 655) essentiellement non vaccinées.

Le Ministre a rappelé le bénéfice du vaccin pour lutter contre l’épidémie, réduire les formes graves et ralentir la diffusion du virus. Il a également insisté sur l’importance des gestes barrières (masques, lavage des mains…).

Vaccination et rappel

  • Le rappel est désormais ouvert à tous les adultes de 18 ans et plus à partir du samedi 27 novembre.
  • Le rappel peut désormais être injecté 5 mois après le schéma vaccinal complet.
  • A partir du 15 janvier 2022, les personnes de 18 ans et plus devront, pour conserver un passe sanitaire valide, recevoir un rappel entre 5 mois et 7 mois après leur schéma vaccinal complet. Cette disposition s’applique à toutes les personnes de 65 ans et plus à partir du 15 décembre. Pour les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, le délai est d’un mois et 4 semaines. Un tableau récapitulatif sera mis à disposition par l’USPO.
  • La vaccination des 5-11 ans sera étudiée par la HAS après l’avis de l’EMA. La campagne vaccinale est envisagée en début d’année 2022.
  • Le schéma vaccinal est simplifié : une infection est équivalente à une injection.

Si le Ministre a annoncé une réouverture de centres de vaccination et une amplification de leurs horaires d’ouverture, il a également indiqué compter sur les professionnels de santé libéraux, et notamment les pharmaciens d’officine.

L’USPO a demandé au ministère de réduire le délai de livraison des vaccins et de prévoir des stocks tampons chez les grossistes.

Dépistage

  • A partir du lundi 29 novembre, les tests (TAG et RT-PCR) seront désormais valables 24h après le prélèvement pour le passe sanitaire.
  • Les règles de prise en charge ne sont pas modifiées, les tests restent remboursés sauf pour les adultes non vaccinés et n’ayant pas d’ordonnances.

MOLNUPIRAVIR

  • Le médicament MOLNUPIRAVIR permet de lutter contre les formes graves de la Covid-19. Il sera disponible en ville à partir du début du mois de décembre: prescrit par le médecin et dispensé à la pharmacie d’officine. Le médicament devra être pris dans un délai maximum de 5 jours après le début des symptômes. Nous vous communiquerons rapidement les modalités de dispensation et de prise en charge.

 

Vaccination à domicile des patients fragiles contre la Covid-19 par le pharmacien, pour une politique « d’aller vers » cohérente et renforcée ?

Certains patients ne pouvant se déplacer sollicitent les pharmacies pour les vacciner contre la Covid-19 à domicile et il est essentiel qu’elles puissent disposer d’une solution simple et rapide pour être vaccinées.

L’USPO a mené un sondage entre le 23 et le 25 novembre pour objectiver ces sollicitations et le soumettre au ministère. Sur les 1528 réponses, 71% indiquent avoir déjà été confronté à une demande de vaccination à domicile (entre 1 et 10 demandes pour 77%).  Dans 56,9% des cas, le pharmacien n’a pas réussi à confier cette demande à un autre professionnel de santé autorisé à vacciner à domicile. Dans ce cadre, 62,44% des pharmaciens ont vacciné à domicile.

Au regard de ce sondage, l’USPO demande au Gouvernement d’autoriser les pharmaciens à vacciner à domicile, y compris en EHPAD, les patients fragiles, lorsqu’aucune solution alternative n’existe.

 

Pierre-Olivier Variot, Président de l’USPO

Publication :25 novembre 2021 | Catégorie(s) :