FAQ – Toutes les réponses à vos questions COVID-19

Mise à jour le 09/06/2021

I. VACCINATION COVID, QUEL CIBLE?

1.Qui puis-je vacciner ?

Les pharmaciens sont autorisés à vacciner, à l’exception des personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection

TABLEAU D’ELIGIBILITE VACCINALE 

2. Quel vaccin pour quel âge ?
  • les vaccins à ARNm (Comirnaty® / COVID-19 Vaccine Moderna®) peuvent être utilisés pour toutes les personnes majeures ;
  • les vaccins Vaxzevria® et Covid-19 Vaccine Janssen® sont utilisés à partir de 55 ans.

Le ministère met à votre disposition un document récapitulatif sur les modalités d’injection et les publics cibles en fonction des vaccins :

Source HAS, mis à jour le 03/06/2021

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3227126/fr/reponses-rapides-dans-le-cadre-de-la-covid-19-demarche-medicale-pour-la-vaccination-contre-la-covid-19-actualisation

3. Comment informer mes patients sur leur éligibilité ou non à la vaccination ?

Le Ministère de la Santé met à votre disposition des affiches que vous pouvez reprendre ou distribuer à vos patients

Affiche pour les personnes éligibles : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/infog_vaccins_particuliers.pdf

Affiche pour les professionnels de santé éligibles : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/infog_vaccins_professionnels.pdf

Retrouvez d’autres documents réalisés par le ministère sur : https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/vaccin-covid-19/je-suis-un-professionnel-de-sante-du-medico-social-et-du-social/article/supports-d-information-pour-les-publics-et-les-professionnels-concernes-par-la

II. Vaccination Covid – Délai, schéma vaccinal

1. ARNm (MODERNA) Quel délai entre l'administration des doses et nombre de doses?

Le délai entre les deux injections pour les vaccins à ARNm est de 6 semaines.

Les secondes injections seront donc positionnées entre J+39 et J+42 de la première injection

Exception sur le nombre de doses

  • Patients immunodéprimées (avec ou sans antécédent de Covid-19) : 3 doses
  • Patients ayant un antécédent de Covid-19 : 1 dose, entre 3 et 6 mois après l’infection

Cas particuliers du calendrier vaccinal, patients

De 70 ans et plus

  • 4 semaines

Immunodéprimées SANS antécédent de Covid-

  • 4 semaines entre la 1ère et la 2ème injection
  • 4 semaines entre la 2ème et la 3ème injection, ou le plus rapidement possible si le délai est dépassé

Immunodéprimées AVEC antécédent de Covid-19

  • 1 ère injection 3 mois après l’infection
  • 2 ème injection 4 semaines après la 1ère injection
  • 3 ème injection 4 semaines après la 2ème injection, ou le plus rapidement possible si le délai est dépassé

Ayant reçu une première dose et présentant une infection par le Covid-19 dans les jours qui suivent :

  • 2ème injection dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection

De moins de 55 ans ayant reçu une 1ère injection avec le vaccin AstraZeneca

  • doivent recevoir une 2ème injection d’un vaccin ARNm,
  • 12 semaines après la première dose de vaccin AstraZeneca.

Sources :

DGS URGENT du 6 mai 2021 https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_52_precisions_sur_la_vaccination_imd.pdf

Fiche Moderna du Ministère

RCP Moderna

2.VAXZEVRIA (AstraZeneca) - Quel délai entre l'administration des doses et nombres de doses?

Un délai de 12 semaines doit être respecté entre la première et la deuxième injection de vaccin AstraZeneca pour les personnes de 55 ans et plus.

Les secondes injections seront donc positionnées entre J+80 et J+84 de la 1ère injection.

Exception sur le nombre de doses

  • Patients immunodéprimées (avec ou sans antécédent de Covid-19) : 3 doses
  • Patients ayant un antécédent de Covid-19 : 1 dose, entre 3 et 6 mois après l’infection

Cas particuliers  du calendrier vaccinal, patients

Immunodéprimées SANS antécédent de Covid-

  • 12 semaines entre la 1ère et la 2ème injection
  • 4 semaines entre la 2ème et la 3ème injection, ou le plus rapidement possible si le délai est dépassé

Immunodéprimées AVEC antécédent de Covid-19

  • 1 ère injection 3 mois après l’infection
  • 2 ème injection 12 semaines après la 1ère injection
  • 3 ème injection 4 semaines après la 2ème injection, ou le plus rapidement possible si le délai est dépassé

Ayant reçu une première dose et présentant une infection par le Covid-19 dans les jours qui suivent :

  • 2ème injection dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection

De moins de 55 ans ayant reçu une 1ère injection avec le vaccin AstraZeneca

  • doivent recevoir une 2ème injection d’un vaccin ARNm,
  • 12 semaines après la première dose de vaccin AstraZeneca.

Sources :

DGS URGENT du 6 mai 2021 https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs_urgent_52_precisions_sur_la_vaccination_imd.pdf

Fiche AstraZeneca du Ministère

RCP Vaxzevria

3.Puis-je injecter la seconde dose si le médecin a déjà injecté la 1ère dose mais ne veut pas le faire?

Oui, mais vous devrez vérifier pourquoi le médecin ne veut pas le faire et refaire le questionnaire avec le patient.

4.Est-ce qu'un pharmacien peut injecter la seconde dose dans une autre officine, si le patient est en vacances par exemple?

Rien ne l’interdit. Mais il est fortement recommandé, pour des raisons logistiques, de conseiller aux patients de se faire injecter la seconde dose au même endroit que la première.

5.Quel délai devons-nous attendre si le patient a été vacciné pour une autre pathologie ?

Il est recommandé un délai de 14 jours minimum.

6.Est-ce que je peux injecter une dose de vaccin AstraZeneca si la 1ère dose était un vaccin Pfizer ou Moderna ?

Non, le même vaccin doit être injecté pour la 1ère dose et pour la 2ème dose.

7.Quel intervalle entre les vaccins contre la Covid-19?

Conformément à leur AMM, l’intervalle recommandé par l’HAS entre les deux doses de vaccins est de :

  • 3 à 6 semaines pour les vaccins à ARN messager
  • 9 à 12 semaines pour le vaccin Vaxzevria®
  • le vaccin Janssen à ce jour ne nécessite qu’une seule injection

En cas d’impossibilité de respecter le délai de 42 jours après l’injection de la première dose de vaccin à ARNm (ou le délai de 12 semaines avec le vaccin Vaxzevria®), la 2ème dose peut être différée de quelques jours.

Quel que soit le délai entre les deux doses, il n’est pas nécessaire de recommencer le schéma vaccinal dès le début.

Source HAS, mis à jour le 03/06/2021https://www.has-sante.fr/jcms/p_3227126/fr/reponses-rapides-dans-le-cadre-de-la-covid-19-demarche-medicale-pour-la-vaccination-contre-la-covid-19-actualisation

8.Quelles sont les contre-indications à la vaccination?

Infection en cours (T> 38°C), cas contact dans les 7 derniers jours, test covid-19 positif dans les 3 derniers mois, autre vaccination de moins de 2 semaines, 1er trimestre de la grossesse et allaitement.

9.Quelles sont les contre-indications à la vaccination contre la Covid-19 ?

Les contre-indications sont déterminées pour chaque vaccin contre la Covid-19 et sont précisées par l’EMA et l’ANSM. Elles figurent dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) du vaccin Comirnaty®, du COVID-19 Vaccine Moderna®, du vaccin Vaxzevria®, et du COVID-19 Vaccine Janssen® .

  • Tous les vaccins sont contre-indiqués chez les personnes ayant présenté une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du vaccin.
  • Le vaccin Comirnaty®et le COVID-19 Vaccine Moderna® ne sont pas recommandés chez des personnes ayant présenté des manifestations allergiques graves telles des réactions anaphylactiques.
  • Le Vaxzevria®est contre-indiqué chez les personnes qui ont présenté un syndrome Thrombose et Thrombocytopénie (TTS) après une première dose de vaccin.

https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Maladies-et-leurs-vaccins/COVID-19

10.Lorsque le patient a eu la Covid-19 depuis plus de 6 mois, quel est le schéma vaccinal ?

La HAS recommande une seule dose de vaccin pour les personnes ayant eu une infection confirmée par un test RT-PCR ou antigénique, qu’elles aient ou non développé une forme symptomatique. Cette recommandation s’applique quelle que soit l’ancienneté de l’infection.

11.Puis-je vacciner les patients sous anti-coagulants ou sous anti-agrégants plaquettaire ?

Oui, l’interdiction concerne uniquement les troubles graves de l’hémostase.

Pour les patients sous anti-coagulants ou antiagrégants, il est nécessaire de piquer perpendiculairement en intra musculaire et faire une pression de 2 minutes sur le point d’injection.

12.Puis-je préparer en amont les doses pour le vaccin Moderna?

Oui, les 10 seringues (ou 11) du vaccin Moderna peuvent être préparées en une fois pour être administrées dans les 6 heures qui suivent l’extraction de la 1ère dose

13.Puis-je vacciner les résidents en EHPAD ?

Non, la vaccination des résidents en EHPAD est assurée par la direction de l’EHPAD et fait partie d’un autre circuit de vaccination.

III. Vaccination Covid – Facturation

1.Quel document faudra-t-il scanner pour l'Assurance Maladie?

Il n’y a pas de document à scanner pour la facturation.

2.Dois-je mettre le nom du pharmacien ou de la pharmacie en tant prescripteur lorsque je facture ?

Comme pour la grippe, la pharmacie.

3.Comment puis-je facturer les flacons aux autres professionnels de santé ?

Les modalités de facturation de dispensation des flacons aux médecins

MEDECINS – Facturation de la dispensation des flacons aux médecins

  • Indemnité : 3,45 € TTC (TVA à 0%) par délivrance + 0,10 € pour chaque flacon supplémentaire.
  • Code acte KGP, pris en charge à 100% par l’Assurance maladie
    • 1 flacon : 1 code acte KGP à 3,45€,
    • 2 flacons : 1 code acte KGP à 3,55€,
    • 3 flacons : 1 code acte KGP à 3,65€,
  • Prescripteur : Renseigner le numéro Assurance Maladie du médecin en tant que prescripteur ;
    pour les centres de santé : le numéro Finess, le numéro RPPS, la spécialité du professionnel et une ordonnance à scanner indiquant « vaccins Astra Zeneca ».
  • Renseigner le NIR spécifique générique 1 55 55 55 CCC 025 XX (dans lequel « CCC » correspond au numéro de la caisse de rattachement de l’officine) et la date de naissance « 31/12/1955 ».
4. Les pharmaciens peuvent-ils délivrer de l'adrénaline injectable aux infirmiers ?

Oui, l’arrêté du 23 décembre 2013 autorise la dispensation d’adrénaline injectable pour l’usage professionnel d’un infirmier.

Les infirmiers payent ce produit et le déduisent en frais professionnel.

5.Comment facturer la vaccination en officine?

La vaccination, comprenant la délivrance de la dose, le questionnement du patient et l’injection du vaccin, est facturée 7,90€ TTC (TVA à 0%) avec le code acte INJ.

A cela s’ajoute 5,40 € pour l’enregistrement de la vaccination dans « Vaccins Covid », qu’il n’est pas nécessaire de facturer à l’Assurance maladie.

Toutes les informations sur la facturation de la vaccination en officine sont disponibles disponibles en cliquant ICI

6. Comment déclarer la vaccination en une seule dose ?

Onglet 1ère vaccination

  • Information de vaccination
    • i : Date de début prévisionnelle de la seconde injection
      • –> Cliquez sur ce lien si une seule injection est nécessaire pour votre patient
      • –> Vous cliquez ensuite sur l’onglet Imprimer l’attestation certifiée
      • –> vous obtiendrez l’attestation avec le QR code

Retrouvez l’information complète sur le site USPO

IV. Vaccination Covid – Consentement, responsabilité

1.Dois-je garder le questionnaire d'entretien pré-vaccinal ?

Oui, vous pouvez le conserver dans le fichier du patient.

Questionnaire d’entretien pré-vaccinal à télécharger

2. Puis-je réaliser l'entretien pré-vaccinal au téléphone?

Rien ne l’interdit mais nous vous recommandons de le réaliser avant l’injection du vaccin en face à face avec le patient.

3.Quel document dois-je imprimer pour le patient ?

Il faut imprimer le document d’éligibilité et l’attestation de vaccination de 1er puis de 2nd injection complétés sur la plateforme « Vaccins Covid », comme indiqué sur le tutoriel de l’Assurance maladie.

4.Faut-il s'inscrire ou se déclarer auprès de l'ARS pour vacciner?

Non, si vous êtes déjà déclaré auprès de l’ARS pour vacciner contre la grippe, vous n’avez rien à déclarer. En revanche, si un nouveau salarié (pharmacien) vaccine, il faudra le déclarer à l’ARS.

5. Y a t il une formation supplémentaire pour la vaccination Covid ?

Non, si vous êtes déjà formés à la vaccination, il n’est pas nécessaire de suivre une autre formation. Vous devrez en revanche prendre connaissance des RCP du vaccin, des modalités d’injection et de conservation.

6. Dois-je prendre les constantes de mes patients avant de vacciner ?

Non, ce n’est pas prévu.

7. Est-ce que ma responsabilité est engagée lorsque je vaccine ?

Le Ministère de la Santé indique que « les professionnels de santé qui participent à la campagne vaccinale, y compris en tant que libéraux, agissent pour le compte de l’Etat et bénéficient à ce titre, dans la limite de leurs compétences, de la protection fonctionnelle. La protection fonctionnelle est assurée tant sur le plan civil que pénal, sauf en cas de faute personnelle détachable du service. La responsabilité du professionnel ne peut être engagée par un tiers et l’Etat doit couvrir les éventuels frais de justice et indemnités dues à la victime ».

8. Dois-je faire un entretien pré-vaccinal avant chaque injection et donc seconde injection ?

Non, l’entretien pré-vaccinal (questionnaire) se fait uniquement avant la première injection.

Avant la seconde injection, vous pouvez néanmoins vérifier que le patient n’a pas de fièvre ou n’a pas eu de résultat positif à la Covid-19.

 

V. Vaccination Covid – Interprofessionnalité

1.A quel professionnel de santé puis-je distribuer des flacons de vaccins contre la Covid-19?

Les médecins, médecin du travail, infirmiers, sages-femmes peuvent commander des flacons de vaccins contre la Covid-19 à la pharmacie, en prenant en compte les conditions présentées dans les DGS-URGENT.

2.Dois-je apporter les doses de vaccins AZ chez le médecin ou dans le centre de vaccination?

Non, vous n’avez aucune obligation de l’apporter au médecin. Il doit venir le chercher dans votre officine.

3.Un infirmier peut-il vacciner en pharmacie?

Nous avons posé la question au Ministère, nous souhaitons que cela soit possible.

4.Puis-je embaucher une personne avec un diplôme d’infirmier non inscrit à l’Ordre pour vacciner avec moi en pharmacie ?

Non, ce n’est pas recommandé.

5.Un infirmier en retraite peut-il vacciner bénévolement au sein d’une officine ?

Non, ce n’est pas recommandé.

6.Le conjoint du pharmacien peut-il vacciner bénévolement ?

S’il n’est pas pharmacien non. En revanche, s’il est pharmacien, formé à la vaccination et couvert par l’assurance de la pharmacie, il est autorisé à vacciner.

VI. Covid-19 en pharmacie – Gestion du personnel

1. Avec l'été, nous aurons moins de personnel dans la pharmacie, comment s'organiser, ai-je le droit d'embaucher des étudiants ?

Oui, les étudiants de 6ème année peuvent vacciner en pharmacie.

2. Que dois-je faire si un de mes salariés est un cas contact ?

Le Haut Conseil de la Santé publique a récemment modifié son avis sur les mesures d’isolements des cas contacts pour les professionnels de santé.

La personne cas contact asymptomatique peut continuer à travailler. Elle doit respecter les mesures barrières et surveiller l’apparition d’éventuels symptômes. En cas de symptôme, la personne doit s’isoler et attendre le résultat du test.

La personne cas contact asymptomatique ou non doit obligatoirement être testée :

– 5 à 7 jours après son dernier contact avec la personne positive à la Covid-19 ou au variant anglais,

– immédiatement lorsque son contact est positif au variant brésilien ou sud-africain.

Source : avis HCSP : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=838

3. Que dois-je faire si un de mes salariés est positif ?

Le Haut conseil recommande que toute personne asymptomatique et positive à la Covid-19, qu’elle soit ou non professionnel de santé, soit isolée et ne puisse plus exercer son activité.

Source : avis HCSP : https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=838

VII. Masques

1. Qui sont les personnes vulnérables éligibles pour les masques du stock Etat et les masques pris en charge par l’Assurance maladie ?

Un arrêté liste les personnes vulnérables. Cependant, la prescription médicale fait foi et le pharmacien peut délivrer les masques dès que le patient dispose d’une ordonnance.

2. Quelle inscription doit figurer sur l’ordonnance prescrivant les masques ?

Le terme « masques » suffit pour délivrer les masques. Il n’est pas nécessaire de mentionner le nombre exact de masques ou la durée.

3. Puis-je renouveler la dispensation des masques si l’ordonnance n’est pas renouvelable ?

Oui, vous pouvez. L’important est d’éviter que le patient se rende chez le médecin uniquement pour une ordonnance de masques.

4. Quel type de masques pris en charge par l'Assurance Maladie puis-je délivrer aux personnes éligibles ?

Seuls les masques conformes à la norme EN 14683 peuvent être délivrés et remboursés. A titre dérogatoire et jusqu’au 1er mars 2021, d’autres références de masques de protection sont autorisées dès lors que ces masques sont conformes à une norme étrangère reconnue comme équivalente.

Equivalence étrangère pour les masques EN 14683

  • Pour les masques répondant à la réglementation américaine :
    • Un masque répondant aux exigences de la norme américaine ASTM F2100-19 level 1 respecte un « niveau de santé et de sécurité » garantissant le respect de la législation européenne pour les masques à usage médical de type I selon la norme européenne EN 14683:2019 ;
    • Un masque répondant aux exigences de la norme américaine ASTM F2100-19 level 2 respecte un « niveau de santé et de sécurité » garantissant le respect de la législation européenne pour les masques à usage médical de type IIR selon la norme européenne EN 14683:2019 ;
    • Un masque répondant aux exigences de la norme américaine ASTM F2100-19 level 3 respecte un « niveau de santé et de sécurité » garantissant le respect de la législation européenne pour les masques à usage médical de type IIR selon la norme européenne EN 14683:2019.
  • Pour les masques répondant à la réglementation chinoise :
    • Un masque répondant aux exigences de la norme chinoise YY/T 0969-2013 respecte un « niveau de santé et de sécurité » garantissant le respect de la législation européenne pour les masques à usage médical de type I selon la norme européenne EN 14683:2019 ;
    • Un masque répondant aux exigences de la norme chinoise YY 0469-2011 respecte un « niveau de santé et de sécurité » garantissant le respect de la législation européenne pour les masques à usage médical de type I selon la norme européenne EN 14683:2019.

Source : https://www.douane.gouv.fr/sites/default/files/uploads/files/Covid-19/Instruction-interministerielle-9-juin-2020.pdf

5. Quelles sont les nouvelles catégories de maques présentées par le ministère le 27 janvier?

Masques de catégorie 1

  • Masques chirurgicaux de norme EN 14683 + AC : 2019 ou norme étrangère reconnue comme équivalente,

– Masques FFP2 ou FFP3 de norme EN 149 + A1 : 2009 ou une norme étrangère reconnue comme équivalente (sans valve expiratoire)

  • Masques à usage non sanitaire (en tissu) s’ils répondent aux caractéristiques suivantes :
  • Efficacité de filtration des particules de 3 micromètres supérieure à 90%, respirabilité pour un port de masque pendant 4 heures, perméabilité à l’air supérieur à 96 litres par mètre carré et par seconde pour une dépression de 100 pascal.
  • Forme du masque permet un ajustement sur le visage avec couverture du nez et du menton sans couture sagittale
  • S’ils sont réutilisables : niveaux de performances maintenues après au moins 5 lavages

Masques de catégorie 2

Les masques de catégorie 2 ne répondent aux caractéristiques mentionnées ci-dessus.

6.Ai-je le droit de vendre les 2 catégories de masques ?

Oui, cependant, nous vous recommandons de vendre uniquement la catégorie 1.

Les masques de catégorie 1 et de catégorie 2 doivent être exposés dans des espaces de vente bien distincts.

Lors de la vente de masques de catégorie 1, le consommateur doit être informé, de manière visible, lisible, qu’ils répondent aux prescriptions des autorités sanitaires.

Pour la vente de masques de catégorie 2, le consommateur doit être informé, de manière visible, lisible, qu’ils ne répondent pas aux prescriptions des autorités sanitaires.

Attention, les masques chirurgicaux de norme étrangère reconnue comme équivalente à la norme EN 14683 + AC : 2019 et les masques de forme chirurgicale, mis sur le marché avant le 1er septembre 2020 ne peuvent être vendus après le 1er mars.

Après le 1er mars, seuls les masques avec un marquage chirurgicaux CE pourront être vendus.

7. Suis-je autorisé à vendre les masques FFP2 ?

Oui.

Attention, les masques FFP2 sans apposition du marquage CE (par exemple les masques de norme équivalente chinoise KN95) mis à disposition sur le marché avant le 1er septembre 2020 ne doivent pas être commercialisées et sont réservés aux professionnels.

8. Y a-t-il un tarif spécifique de prise en charge des masques enfants cas contact/patients vulnérables ou patient Covid ?

Non, il n’y a pas de tarif spécifique pour les masques enfants pris en charge par l’Assurance maladie.
Vous pouvez facturer dans les mêmes conditions et avec le même montant pour les enfants et les adultes qu’ils soient cas contacts, patients vulnérables, patients Covid+.

9. Puis-je, encore, distribuer les masques du stock Etat aux professionnels de santé ? Si oui, jusqu’à quand ?

Non, ce n’est désormais plus possible.

10. Combien de masques puis-je distribuer aux salariés de l'aide à domicile ?

Les salariés de l’aide à domicile doivent recevoir 50 masques pour 5 semaines par employeur et non par employé.

Si une personne a plusieurs employeurs, elle devra donc recevoir 50 masques pour 5 semaines multiplié par le nombre d’employeurs.

11.Combien de masques puis-je distribuer aux accueillants familiaux ?

Chaque accueillant familial peut recevoir 50 masques pour 5 semaine. Il peut également récupérer 50 masques pour 5 semaine pour chaque personne accueillie.

Par exemple, si un accueillant familial accueille trois personnes, il pourra récupérer 200 masques pour 5 semaines (4 fois 50 masques)

14.Puis-je distribuer les masques pris en charge par l'Assurance Maladie aux patients ayant un résultat positif au test antigénique ?

Oui, à la demande de l’USPO, le pharmacien peut délivrer et facturer les 30 masques pris en charge par l’Assurance maladie, si le résultat est positif.

VIII. TESTS ANTIGENIQUES – Facturation

1. Dans quelles conditions dois-je distribuer les tests antigéniques aux autres professionnels de santé ?

Vous pouvez distribuer les tests aux médecins généralistes, infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, sages-femmes et chirurgiens-dentistes libéraux, ou exerçant dans un centre de santé, dans la limite d’une boîte par jour et par professionnel. La boîte de tests ne doit pas être décommissionnée.
Les modalités de facturation sont disponibles ci-après.

Le Ministère précise que lorsque la boîte contient moins de 15 tests, vous pouvez en délivrer deux aux professionnels de santé par jour.

Les professionnels de santé qui s’approvisionnent dans votre pharmacie doivent présenter leur carte CPS et leur carte vitale ou NIR.

2. Comment facturer les tests pour ma pharmacie ?

Les boîtes de tests ne doivent pas être déconditionnées pour la délivrance aux médecins généralistes et aux infirmiers libéraux.

 

Pour la pharmacie, vous pouvez facturer la première boîte de tests en respectant les modalités de distribution aux autres professionnels de santé.

Une fois cette première boîte facturée, vous devrez facturer test par test.

Retrouvez l’ensemble des modalités de facturation et des tarifs en cliquant sur le lien ci-après : TABLEAU DE FACTURATION DES TESTS ANTIGENIQUES

Attention, l’Assurance maladie nous a alertés sur la facturation de nombreuses boîtes de tests antigéniques aux médecins et infirmiers avec le numéro d’Assurance maladie fictif.

Nous vous rappelons que cette procédure est dérogatoire. Lorsque vous facturez une boîte de tests, vous devez renseigner, à chaque fois, le numéro FINESS du professionnel de santé (médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes et chirurgiens-dentistes).

3.Puis-je distribuer des tests pris en charge à tous les médecins libéraux ?

Non, ils peuvent être distribués uniquement aux médecins généralistes.

4. Puis-je distribuer des tests pris en charge à un EHPAD?

En premier lieu, l’EHPAD doit se tourner vers l’ARS pour recevoir des tests antigéniques. Si l’ARS ne peut plus lui en fournir, vous pouvez éventuellement lui en vendre.

IX. TESTS ANTIGENIQUES : Organisation

FICHES PRATIQUES

GUIDE USPO

- 1.Puis-je réaliser des tests antigéniques sur prélèvement salivaires et nasaux à la pharmacie ?

Les tests antigéniques sur prélèvement salivaire ne sont pas autorisés en pharmacie.

Les tests antigéniques sur prélèvement nasal sont autorisés uniquement dans le cadre de dépistage collectif à la demande de l’ARS ou d’un établissement scolaire. Pour l’instant, ils ne doivent pas être réalisés en pharmacie

Seuls les tests antigéniques nasopharyngés sont autorisés.

- 2.Dans quel cadre dois-je demander une attestation aux autorités pour réaliser les tests antigéniques ?

L’arrêté du 17 novembre simplifie les conditions d’autorisation pour la réalisation des tests antigéniques.

Il n’est pas nécessaire de demander une autorisation à la préfecture, à la mairie ou à l’ARS pour réaliser des tests antigéniques dans votre pharmacie.

En revanche, si vous réalisez ces tests à l’extérieur de votre pharmacie, vous devez envoyer une simple déclaration à l’ARS ou à la Préfecture.

Cet exercice délocalisé doit faire l’objet d’une déclaration préalable au représentant de l’Etat dans le département conformément au modèle. MODELE DE DECLARATION

Source DGS URGENT

3. Dois-je demander une attestation à l’ARS pour réaliser ces tests dans ma pharmacie ?

Non

4. Puis-je partager un lieu à l’extérieur de la pharmacie avec d’autres professionnels de santé pour réaliser les tests ?

Oui, il est prévu que la réalisation d’un test antigénique peut être effectuée dans tout lieu autre que ceux dans lesquels exercent habituellement les professionnels de santé et présentant des garanties suffisantes de qualité et de sécurité sanitaire

5. Dois-je avoir l'autorisation de l'ARS pour mettre un barnum ?

Non, ce n’est plus nécessaire.

6.Puis-je réaliser le prélèvement en mode drive ?

Oui, vous pouvez prélever en mode “drive”

7. Comment informer les patients que vous réalisez des tests ?
8. Ai-je le droit de réaliser des tests antigéniques les jours fériés et dimanche, si ma pharmacie est fermée et que je ne suis pas de garde ?

L’article L.5125-22 du code de la santé publique prévoit qu’une pharmacie peut rester ouverte pendant tout le service concerné, même si elle n’est pas de garde.

Rien ne vous interdit de proposer la réalisation de tests antigéniques si votre pharmacie est habituellement fermée ce jour.

Nous vous recommandons de prévenir les confrères de garde afin d’anticiper toute difficulté.

9. Quels sont les EPI obligatoires pour réaliser ces tests antigéniques ?

Masque FFP2 –Gants – Protection oculaire (Visière ou lunettes de protection) – Charlotte – Surblouse.

Vous pouvez les commander auprès de votre gouvernement ou des grossistes.

Source : Tests antigéniques rapides, kit de déploiement, Gouvernement, 10 décembre 2020

10. Est-ce que les EPI sont obligatoires uniquement pour la personne qui prélève ?

L’arrêté ne fait pas de distinction entre la personne qui prélève et la personne qui réalise le test. Aussi, nous vous recommandons de vous protéger également lorsque vous procéder à l’analyse de l’écouvillon.

11.Où dois-je jeter les déchets des tests antigéniques

Les déchets des tests antigéniques seront pris en charge par l’éco-organisme DASTRI. Ces déchets peuvent être placés dans les caisses en carton (norme NF X 30-507), distribuées par DASTRI pour collecter les boîtes jaunes.

En revanche, les déchets issus des tests sérologiques doivent être placés dans les boîte jaunes.

A l’instar de ce qui est fait pour les vaccins, DASTRI enverra un questionnaire afin de connaître le nombre de tests réalisés et de vous remettre un document justifiant de la prise en charge de ces déchets par l’éco-organisme.

12. Où dois-je jeter les EPI ?

Les déchets des EPI devront être éliminés par la filière des ordures ménagères. Ils doivent être placés dans un sac plastique pour ordures ménagères. Une fois plein, ce sac devra être fermé et placé dans un deuxième sac plastique pour ordures ménagères stockés pendant 24heures avant d’être jeté.

https://www.dastri.fr/wp-content/uploads/2020/11/FP_COVID3_PHARMA_DECHETS_COVID_19.pdf

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=940

13.Dois-je avoir une attestation de mon assurance pour réaliser des tests ?

Nous vous conseillons de contacter votre assureur afin de savoir si votre contrat prend bien compte cette mission.

14.Puis-je réaliser le second prélèvement pour le test de criblage ?

Oui, si le résultat du test antigénique est positif, les pharmacies devront effectuer un second prélèvement spécifique avec le matériel fourni par le laboratoire de biologie pour que ce dernier réalise uniquement le test de criblage.

15.Une convention est-elle obligatoire avec le laboratoire pour réaliser ce second prélèvement ?

Oui, vous devez prendre contact avec le laboratoire de biologie pour organiser la mise à disposition du second prélèvement pour le test de criblage dans les conditions de conservation adéquates et à lui demander de vous transmettre le résultat afin que vous puissiez renforcer le message auprès des patients concernés.

Un projet de convention est disponible en cliquant ici format wordformat pdf

16.Comment facturer le second prélèvement ?

Le second prélèvement est facturé 9,62 € en métropole et 10,11 € en PMR.

Retrouvez toutes les informations de facturation en cliquant ici

17.Puis-je réaliser un prélèvement pour un test RT-PCR?

Oui, vous pouvez réaliser le prélèvement. En aucun cas, il est prévu de réaliser le test RT-PCR à l’officine.

Le prélèvement doit également être transmis au laboratoire qui réaliser le test RT-PCR.

Ce prélèvement peut être facturé, comme le prélèvement pour le test de criblage, 9, 62€ en PMR.

IX. Test Antigénique : Patients, Ordonnance, Enregistrement – SI-DEP

2.Puis-je inscrire les résultats négatifs a posteriori des patients testés dans ma pharmacie sur SI-DEP ?

Oui, si vous avez rencontré des difficultés pour vous connecter à SI-DEP, vous pouvez inscrire les résultats négatifs des patients testés dans votre pharmacie a posteriori.

Attention, ce n’est pas le cas lorsque SI-DEP fonctionne. Dans ce cas, vous devez inscrire tous les résultats positifs et négatifs lorsque vous réalisez le test ou au plus tard dans la journée.

3. Comment dois-je inscrire le résultat du test antigénique ?

Depuis lundi 16 novembre à 12h, tous les résultats positifs et négatifs doivent obligatoirement être inscrits sur la plateforme SI-DEP : https://portail-sidep.aphp.fr/.

SI-DEP permet de générer automatiquement un compte-rendu du résultat du test antigénique et de prévenir le médecin traitant.

Afin de simplifier l’inscription des informations demandées par SI-DEP, l’USPO met à votre disposition sur une fiche que le patient peut remplir avant de réaliser le test. Vous pourrez ainsi récupérer ces informations pour les intégrer plus rapidement dans SI-DEP.

L’inscription de ces résultats est essentielle pour enrichir la base de données de Santé Publique France et ainsi casser les chaînes de contamination.

Afin d’accéder au portail SI-DEP, vous devez utiliser votre carte CPS ou votre carte e-CPS.

L’USPO met à votre disposition une fiche pratique pour générer votre carte e-CPS

4.Est-ce que je dois envoyer le résultat du test au médecin ?

Non, ce n’est plus nécessaire. SIDEP l’envoie automatiquement au médecin traitant.

5. Est-ce que la personne doit se présenter avec une ordonnance pour que je puisse réaliser le test et qu’elle soit prise en charge ?

Non, aucune ordonnance médicale n’est nécessaire.

6. Qui sont les patients éligibles aux tests antigéniques en pharmacie ?

Les tests antigéniques doivent être réalisés en priorité pour les

  • personnes symptomatiques. Les tests doivent être réalisés dans un délai inférieur ou égal à 4 jours après l’apparition des symptômes ;
  • personnes asymptomatiqueslorsqu’elles sont personnes contacts détectées isolément ou au sein d’un cluster.

Les tests peuvent être utilisés pour des personnes asymptomatiques lorsque le pharmacien l’estime nécessaire.

7. Puis-je distribuer les masques pris en charge par l’Assurance maladie aux patients ayant un résultat positif au test antigénique ?

Oui, à la demande de l’USPO, le pharmacien peut délivrer et facturer les 30 masques pris en charge par l’Assurance maladie, si le résultat est positif.

8. Est-ce que je dois conseiller aux patients de confirmer le résultat de leur test antigénique par RT/PCR ?

Le pharmacien doit inviter les patients symptomatiques âgés de 65 ans et plus et/ou avec des facteurs de risques dont le résultat du test antigénique est négatif de consulter leur médecin et de confirmer le test par un RT/PCR.

Dans les autres cas, aucune confirmation par RT/PCR n’est recommandée.

9. Dois-je déclarer le résultat sur l’application Tous Anti Covid ?

Lorsque le résultat est positif et que la personne souhaite se déclarersur l’application du Gouvernement TousAntiCovid,

Un code est envoyé  automatiquement au patient. Il pourra ensuite l’inscrire sur son application.

XI. Test Antigénique : Formation

1. La formation est-elle obligatoire ?

Oui, le professionnel doit être formé au geste du prélèvement par un autre professionnel de santé déjà formé ou par une formation e-learning.

Ce besoin de formation peut-être également satisfait par une formation par des IDE qui pratiquent ces prélèvements nasopharyngés dans le cadre de leur activité ou auprès de Laboratoires d’Analyses; cette collaboration peut être l’opportunité d’une mise en œuvre de l’exercice inter-professionnel.

L’arrêté du 16 octobre prévoit également qu’une « formation est dispensée aux professionnels qui seront conduits à réaliser les tests, pour l’utilisation des tests dans le respect des conditions prévues par le fabricant ». Nous recommandons donc une formation (e-learning ou présentiel) afin de savoir expliquer les avantages et les limites du test, sélectionner les patients éligibles, annoncer les résultats, protéger le patient et le professionnel, enregistrer les résultats. (l’AP-HP met à disposition une formation en ligne ),

Une attestation de formation  est à disposition sur le site démarche qualité officine.

La société française de microbiologie met à disposition sur son site une fiche de compétence et de formation-habilitation au frottis rhinopharyngé et nasal profond pour recherche de SARS-CoV-2 (Covid-19) .

Source : Tests antigéniques rapides, kit de déploiement, Gouvernement, 10 décembre 2020

2. Est-ce que la formation TROD Angine peut suffire ?

Non, la formation TROD Angine ne suffit pas. Une formation spécifique aux tests antigéniques est nécessaire.

3. Dois-je disposer d’un justificatif témoignant que j’ai réalisé la formation ?

Ce n’est pas obligatoire. L’organisme de formation pourra certainement vous fournir un document. Pour le reste, il faudra attester sur l’honneur que vous avez bien suivi une formation. Une attestation de formation est disponible sur le site de l’USPO.

4. La formation pour réaliser les tests antigéniques sera-t-elle prise en charge?

L’ANDPC ne prendre pas en charge cette formation.

En revanche, l’OPCO EP prend en charge certaines formations pour les préparateurs jusqu’au 30 novembre.

XII. TESTS ANTIGENIQUES – Interprofessionnalité

1. Est-ce que je peux travailler en binôme avec un infirmier ?

Oui, l’arrêté du 28 octobre modifiant l’arrêté du 10 juillet prévoit que  « la réalisation d’un test antigénique peut être effectuée dans tout lieu autre que ceux dans lesquels exercent habituellement les professionnels de santé et présentant des garanties suffisantes de qualité et de sécurité sanitaire pour répondre aux exigences de l’annexe à l’article 26-1 du présent arrêté.

Le ministère de la santé nous a confirmé qu’aucun arrêté supplémentaire n’était nécessaire pour l’autoriser.

Les infirmiers peuvent donc faire un prélèvement en officine et l’infirmier et le pharmacien peuvent travailler en collaboration dans un barnum.

2. Qui peut réaliser un prélèvement nasopharyngé ?

Les préparateurs en pharmacie, les étudiants ayant validé leur première année de médecine, pharmacie, maïeutique, odontologie et en soins infirmiers et les pharmaciens peuvent réaliser ce prélèvement.

Les apprentis préparateurs ne sont pour l’instant pas autorisés à faire ce prélèvement.

Seuls les pharmaciens peuvent annoncer le résultat aux patients.

XIII. AUTOTESTS

1. Puis-je dispenser des autotests en pharmacie ?

Oui, depuis le 12 avril.

Les autotests sont réservés aux personnes asymptomatiques de plus de 15 ans.

Les personnes « cas contacts » ou symptomatiques doivent réaliser un test antigénique ou un test RT-PCR.

En cas de résultat positif de l’autotest, une confirmation par RT-PCR est obligatoire.

Toutes les informations sur la dispensation de ces autotests et leur prise en charge sont disponibles dans le point info de l’USPO.

Retrouvez également le document d’utilisation des autotests rédigé par le ministère de la santé et le logigramme « que dois-je faire après mon autotest » en cliquant ici.

2. Quels sont les tests autorisés à la vente ?

La liste des autotests est disponible sur le site : https://covid-19.sante.gouv.fr/tests.

3. Puis-je dispenser et facturer 1 et non 10 autotests aux professionnels concernés ?

Non, vous ne pouvez pas dispenser et facturer les autotests à l’unité.

XIV. MESURES DEROGATOIRES

1. Est-ce que je peux travailler en binôme avec un infirmier ?

Oui, l’arrêté du 28 octobre modifiant l’arrêté du 10 juillet prévoit que  « la réalisation d’un test antigénique peut être effectué e dans tout lieu autre que ceux dans lesquels exercent habituellement les professionnels de santé et présentant des garanties suffisantes de qualité et de sécurité sanitaire pour répondre aux exigences de l’annexe à l’article 26-1 du présent arrêté.

Le ministère de la santé nous a confirmé qu’aucun arrêté supplémentaire n’était nécessaire pour l’autoriser.

Les infirmiers peuvent donc faire un prélèvement en officine et l’infirmier et le pharmacien peuvent travailler en collaboration dans un barnum.

2. Qui peut réaliser un prélèvement nasopharyngé ?

Les préparateurs en pharmacie, les étudiants ayant validé leur première année de médecine, pharmacie, maïeutique, odontologie et en soins infirmiers et les pharmaciens peuvent réaliser ce prélèvement.

Les apprentis préparateurs ne sont pour l’instant pas autorisés à faire ce prélèvement.

Seuls les pharmaciens peuvent annoncer le résultat aux patients.

3. Un salarié refuse de faire le prélèvement. Puis-je lui imposer ?

Non, nous vous recommandons d’échanger avec la personne et de trouver un compromis.

XIII. Facturation des Test antigéniques

1.Dans quelles conditions dois-je distribuer les tests antigéniques aux autres professionnels de santé ?

Vous pouvez distribuer les tests aux médecins généralistes, infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, sages-femmes et chirurgiens-dentistes libéraux, ou exerçant dans un centre de santé, dans la limite d’une boîte par jour et par professionnel. La boîte de tests ne doit pas être décommissionnée.
Les modalités de facturation sont disponibles ci-après.

Le Ministère précise que lorsque la boîte contient moins de 15 tests, vous pouvez en délivrer deux aux professionnels de santé par jour.

Les professionnels de santé qui s’approvisionnent dans votre pharmacie doivent présenter leur carte CPS et leur carte vitale ou NIR.

2. Comment facturer les tests pour ma pharmacie ?

TABLEAU DE FACTURATION DES TESTS ANTIGENIQUES

Les boîtes de tests ne doivent pas être déconditionnées pour la délivrance aux médecins généralistes et aux infirmiers libéraux.

Pour la pharmacie, vous pouvez facturer la première boîte de tests en respectant les modalités de distribution aux autres professionnels de santé.

Une fois cette première boîte facturée, vous devrez facturer test par test.

La rémunération totale pour la réalisation d’un test antigénique est de 34,49 € TTC transmis à l’Assurance maladie par deux codes PMR : un code PMR correspondant à l’acte de 26 et un autre code PMR correspondant au test de 8,49 TTC.

Attention, l’Assurance maladie nous a alertés sur la facturation de nombreuses boîtes de tests antigéniques aux médecins et infirmiers avec le numéro d’Assurance maladie fictif.

Nous vous rappelons que cette procédure est dérogatoire. Lorsque vous facturez une boîte de tests, vous devez renseigner, à chaque fois, le numéro FINESS du professionnel de santé (médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes et chirurgiens-dentistes).

 

XIV. Mesures dérogatoires

1. Quels sont les traitements que je peux renouveler dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire?

 

DISPOSITIONS DÉROGAGOTOIRES

Arrêté du 1er juin 2021

VALIDITÉ
1er juin

Non reconduit

30 septembre
 

MASQUES

  
o      Distribution et facturation :

-            aux personnes malades de la covid-19

-            aux personnes considérées comme vulnérables et présentant un risque de développer une forme grave de covid-19

-            aux personnes identifiées comme cas contact

-            aux accueillants familiaux et salariés de l'aide à domicile employés directement par des particuliers pour des actes essentiels de la vie

30/09/21
o      Encadrement du prix01/06/21 
 

SOLUTIONS HYDRO ALCOOLIQUES

  
o      Préparations dans les conditions recommandées par l’OMS01/06/21
o      Encadrement des prix01/06/21
 

RENOUVELLEMENT

  
o      Traitements substitutifs aux opiacés (TSO)01/06/21
o      Contraceptifs oraux dont la durée de validité de l’ordonnance est expirée depuis moins de 2 ans 

01/06/21

 

DISPOSITIFS MEDICAUX

o      Substitution de dispositifs médicaux en cas de rupture avérée01/06/21
o      Renouvellement dans le cadre d’un traitement chronique lorsque la durée de validité de l’ordonnance a expiré01/06/21
 

DISPENSATION

  
o      Médicaments de la réserve hospitalière01/06/21
o      Oxymètres de pouls30/09/21
o      Médicaments pour IVG médicamenteuse30/09/21
o      RIVOTRIL sous forme injectable sur présentation d’une ordonnance portant la mention « prescription hors AMM dans le cadre du Covid-19 » 

30/09/21

o      Clonazépam hors AMM en cas de difficulté d’approvisionnement en Midazolam sur présentation d’une ordonnance portant la mention « prescription hors AMM exceptionnelle »30/09/21
 

TESTS

o      Tests sérologiques30/09/21
o      Tests antigéniques nasopharyngés30/09/21
o      Prélèvements de criblage30/09/21
o      Autotests pris en charge par l’Assurance Maladie aux professionnels identifiés : salariés des services à domicile, salariés de particuliers employeurs, accueillants familiaux intervenant auprès des personnes âgées ou en situation de handicap 

30/09/21

o      Autotests aux personnes asymptomatiques de plus de 15 ans30/09/21
 

TELESOIN

  
 

30/09/21

 

PRESCRIPTION ET INJECTION DES VACCINS CONTRE LA COVID-19

 

30/09/21

 

Publication :25 juin 2020 | Catégorie(s) : ,