Flambée des prix des masques et gels hydroalcooliques, Bercy diligente un contrôle DGCCRF

«Nous n’accepterons pas la moindre spéculation sur l’épidémie de coronavirus ». Ces mots sont ceux de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, qui recevait ce mardi à Bercy les représentants des entreprises après avoir constaté des doublements ou triplements de prix sur les masques et gels hydroalcooliques.

La Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) va donc enquêter sur ces fortes augmentations des prix de vente constatées depuis l’apparition de l’épidémie de coronavirus en France.

Un décret est prêt

Depuis le développement des cas de coronavirus sur le territoire français, les Français se sont rués sur les masques de protection et les gels hydroalcooliques, et les prix de ces produits se sont envolés dans certains points de vente, qui sont par ailleurs en rupture de stock par endroit.

A l’issue de cette enquête, si des irrégularités sont constatées, le gouvernement a la possibilité de décider d’encadrer le prix de vente des masques, a indiqué le ministre.

« Je tiens prêt un projet de décret » permettant cet encadrement des prix, a-t-il affirmé.

Source Le Parisien, 3 mars 2020 

Publication :3 mars 2020 | Catégorie(s) :