Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

Mobilisons-nous pour

    • z également solliciter un entretien afin de leur exposer les raisons de cette mobilisation.
  • Affiche officine

 

Les raisons de la mobilisation

  1. Mobilisons-nous pour une réforme économique ambitieuse pour toutes les pharmacies

L’économie de l’officine poursuit sa dégradation. Dans un contexte d’inflation record[1], la pharmacie d’officine est la seule profession à ne pas avoir bénéficié d’une revalorisation économique de l’assurance maladie depuis 2022.

Le ministère de l’Economie annonce 10 milliards d’euros d’économies en 2024. Ces mesures auront une répercussion certaine sur les négociations économiques en cours avec l’assurance maladie et risque d’impacter à la baisse l’enveloppe budgétaire pour la pharmacie.

  1. Mobilisons-nous pour maintenir un accès aux soins sécurisé et de qualité pour tous les patients.

Le rapport relatif à la dérégulation de la pharmacie d’officine et notamment à la création de plateforme pour la vente en ligne de médicament est en cours de finalisation. Pourtant, M. Ferracci a toujours refusé de rencontrer les pharmaciens.

  1. Mobilisons-nous pour mettre fin aux pénuries de médicaments

Malgré les annonces de la Ministre de la Santé, les pénuries de médicaments sont toujours nombreuses. Les patients n’ont pas accès à leur traitement et les pharmaciens passent près de 12h par semaine en moyenne pour trouver des solutions alternatives. Le Gouvernement doit accélérer pour renforcer la transparence des données et obliger les laboratoires à libérer les stocks de médicaments.

[1] L’augmentation des frais généraux atteint +9,7% en 2023 par rapport à l’année précédente, les frais de personnels bondissent, eux, de 8,9%. Source : cabinet d’expert-comptable CGP

Les menaces de dérégulation se concrétisent, les difficultés économiques s’intensifient, les pénuries de médicaments ne s’améliorent pas, voire se détériorent.

L’USPO appelle donc officiellement à une journée de mobilisation et à la fermeture
de
toutes les officines le jeudi 30 mai prochain,
et déposera un préavis de grève en conséquence.

Conscients des risques pesant sur la profession, certains syndicats départementaux ou régionaux FSPF et USPO, au premier rang desquels PACA, Corse et Occitanie, ont déjà décidé de s’unir et de se mobiliser conjointement. Les syndicats FSPF et USPO de la Lorraine, la Drôme, l’Ardèche, le Pas de Calais et le Nord ont également chois l’union. D’autres sont en cours de négociation.

En amont de cette manifestation du jeudi 30 mai et afin de s’assurer de son plein succès, deux étapes préliminaires sont indispensables :

  • la sensibilisation de nos interlocuteurs, patients et élus – à partir du 18 avril 2024
  • la grève des gardes – du 18 au 20 mai 2024

Informer les patients et les élus

Les patients et les élus, qu’il s’agisse des Maires, des Députés ou des Sénateurs, doivent comprendre le bien-fondé de notre mobilisation. Nous voulons les alerter sur les risques inhérents à la fermeture définitive de la pharmacie, et en premier lieu une dégradation assurée de l’accès aux soins.

Leur soutien assurera la réussite de cette mobilisation.

Les patients et les élus, qu’il s’agisse des Maires, des Députés ou des Sénateurs, doivent comprendre le bien-fondé de notre mobilisation. Nous voulons les alerter sur les risques inhérents à la fermeture définitive de la pharmacie, et en premier lieu une dégradation assurée de l’accès aux soins.

Leur soutien assurera la réussite de cette mobilisation.

PETITION A4 COMPTOIR

 

PETITION A6 COMPTOIR

 

PETITION A5 COMPTOIR

 

PETITITION EN LIGNE

 

PETITION PATIENTS – Faites signer à vos patients la pétition- Format A4Format A6 –  Format A5

LETTRE AUX ELUS

 

LETTRE AUX ELUS

LETTRE AUX ELUS  – Envoyez à vos élus (maire, député, sénateur) la lettre   : Format word  – Format pdf

Vous pouvez également solliciter un entretien afin de leur exposer les raisons de cette mobilisation.

AFFICHE OFFICINE

 

Retrouvez plus d’informations en consultant le Communiqué de presse