Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

Négociations conventionnelles avec la CNAM : rétablissons la vérité !

Mes chers consœurs et confrères,

Des fausses rumeurs semblent circuler depuis trois jours concernant le fait que l’USPO aurait quitté la table des négociations avec l’Assurance Maladie, dans le cadre de l’avenant économique à la convention nationale signée en 2022.

La troisième réunion a eu lieu le 14 mai, au cours de laquelle la direction de la CNAM nous a fait part de ses propositions pour la période 2025-2027. Alors que nous avions chiffré les besoins de la profession à un milliard d’euros dès 2024, il nous est proposé à peine 180 millions d’euros en 2027, si on déduit l’évolution tendancielle espérée de la marge brute.

Ces montants ne sont pas du tout à la hauteur de nos attentes, et nous l’avons bien signifié à la direction de la CNAM, à la fois pendant et après la réunion, à laquelle nous avons bien entendu assisté jusqu’au bout, et dans une ambiance franche mais cordiale.

Les discussions ne sont pas rompues, bien au contraire. L’Assurance Maladie doit revenir vers nous d’ici une quinzaine de jours avec de nouvelles propositions. Du côté de l’USPO, notre mandat est clair et constant depuis le début : obtenir des revalorisations de nos honoraires de dispensation et pour les nouvelles missions qui nous sont confiées par les pouvoirs publics.

A notre demande, nous serons reçus en urgence la semaine prochaine par le cabinet du Premier Ministre pour faire part de nos revendications, et ensuite par le Ministre de la Santé, M. Frédéric Valletoux.

Dans cette attente, la mobilisation doit continuer et s’amplifier pour la grande journée de grève du 30 mai.

Je compte sur vous tous pour montrer notre détermination au Gouvernement !

Très confraternellement,

Pierre-Olivier Variot