Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

Négociations salariales – Revalorisation du point officinal à hauteur de 3 %

Suite à l’impasse dans laquelle se trouvaient les négociations salariales dans la branche depuis le début de l’année, la Commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation (CPPNI) s’est réunie ce 3 juillet avec notamment à son ordre du jour la revalorisation salariale des personnels de l’officine.

Lors de cette réunion, les partenaires sociaux ont validé majoritairement la revalorisation de 3% du point officinal le faisant passer de 4,919€ à 5,067€ et ont porté le montant de la prime d’équipement à 85€. 

Cette revalorisation sera applicable dès le 1er juillet 2023 pour les officines adhérentes à l’USPO et à la FSPF, signataires de cet accord.

L’économie de l’officine ne bénéficie plus de l’apport des activités liées à la crise sanitaire et voit ses charges augmenter sans que les coûts de l’inflation ne soient compensés.

Cette revalorisation, jugée insuffisante par les organisations syndicales de salariés, témoigne néanmoins d’un effort important consenti par les employeurs afin de compenser la baisse de pouvoir d’achat des salariés.

A l’aune des négociations économiques conventionnelles, l’USPO alerte l’Assurance maladie et les autorités de tutelle sur l’indispensable et légitime évolution financière des activités de l’officine.

En l’absence d’augmentation significative de la rémunération des officines, les risques de déstructuration du réseau de proximité et les conséquences pour l’accès aux soins sont réels.

Enfin, il convient de préciser qu’un nouveau champ de négociation sera ouvert à l’automne avec les partenaires sociaux sur une réforme de l’évolution de carrière des préparateurs, préparateurs/techniciens et pharmaciens adjoints.

Pierre Olivier Variot, Président de l’USPO