NON à la politique du TFR injustifiée

Le Comité économique des produits de santé (CEPS) a décidé, en accord avec un laboratoire, la mise sous TFR du GLUCOPHAGE, sans aucune concertation avec les syndicats de pharmaciens d’officine et les génériqueurs.

Depuis sa commercialisation, le GLUCOPHAGE est substitué par les pharmaciens à 95%.

Cette décision arbitraire est contraire à la politique globale du générique, qui prévoit une mise sous TFR uniquement lorsque la substitution est jugée trop faible, entre 60% et 80% après 12 à 36 mois de commercialisation.

La mise sous TFR d’une molécule aussi importante appartenant à une classe thérapeutique stratégique ne peut être décidée dans ces conditions, sous peine de nuire à la cohérence de la politique du générique.

Ce choix est lourd de conséquence pour les pharmaciens d’officine, acteurs indispensables de la substitution et des économies générées grâce au développement du générique.

L’USPO a fait part de ces inquiétudes au Ministère des Solidarités et de la Santé et appelle le Président du CEPS à revenir sur sa décision.

Publication : 29 août 2019 | Catégorie(s) :