Nouveau protocole sanitaire pour les enfants cas contacts – La santé n’est pas un commerce

POINT INFO USPO DU 11/01/2021

 

Nouveau protocole sanitaire pour les enfants cas contacts de moins de 12 ans

Le Premier ministre a annoncé, lundi 10 janvier au journal télévisé de 20h, une évolution du protocole sanitaire pour les enfants cas contact de moins de 12 ans.

Trois autotests dispensés à la place d’un dépistage TAG et deux autotests pour les enfants de moins de 12 ans cas contacts.

Les pharmacies pourront désormais dispenser trois autotests pris en charge par l’assurance maladie sans dépistage préalable (TAG) si l’enfant est cas contact et asymptomatique.

Une attestation sur l’honneur sera remise au pharmacien par le représentant légal de l’enfant indiquant que son enfant est cas contact. Ces autotests seront réalisés à J0, J2 et J4.

Ce nouveau protocole sanitaire reste une possibilité. La pharmacie peut continuer à proposer un test antigénique nasopharyngé, ou nasal si l’enfant ne supporte pas le prélèvement nasopharyngé, et deux autotests pris en charge.

Afin de répondre à la demande, nous vous invitons à commander des autotests dès à présent.

 

Facturation des autotests

Pour trois autotests « classiques », la pharmacie facture 3,5 € X 3 + 2 € pour l’honoraire de dispensation, soit 12,5 euros.

Pour trois autotests spécifiques avec un écouvillon éponge (ex : AAZ), la pharmacie facture 3,80 € X 3 + 2 € pour l’honoraire de dispensation, soit 13,4 euros.

Les modalités de facturation n’évoluent pas. Une fiche pratique de l’USPO est disponible sur www.uspo.fr

 

La santé n’est pas un commerce

L’USPO se mobilise toujours pour faire respecter la fin de l’autorisation dérogatoire de vente des autotests en grande surface au 31 janvier 2022, comme le prévoit l’arrêté, et empêcher le pillage des stocks par la GMS.

Nos meilleurs atouts pour éviter la prolongation de cette mesure sont l’accompagnement de la population dans la bonne utilisation des autotests dispensés afin d’assurer la fiabilité du résultat et leur dispensation réservée aux personnes concernées.

Un autotest en toute sécurité, c’est un autotest bien expliqué par le pharmacien de proximité. L’USPO met à votre disposition une affiche pour rappeler votre engagement pour lutter contre l’épidémie (à retrouver sur www.uspo.fr).

 

Dépistage – mobilisation exceptionnelle des pharmacies

Entre le 2 et le 9 janvier, 11.9 millions de tests ont été réalisés, dont 7.95 millions de tests antigéniques. La très grande majorité des TAG (95%) a été effectuée par les pharmacies d’officine.

Environ 7 millions d’autotests ont été dispensés par les pharmacies aux personnes cas contact.

L’investissement des pharmacies dans cette lutte contre le variant Omicron est exceptionnel, et je vous en remercie.

Publication : 11 janvier 2022 | Catégorie(s) :