Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

Observatoire de l’économie officinale

La rémunération des pharmaciens d’officine en baisse de 28,3 % selon l’Assurance maladie !*

Les syndicats représentatifs des pharmaciens d’officine et la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) se sont réunis hier dans le cadre de l’observatoire de l’économie officinale institué par la convention nationale pharmaceutique du 9 mars 2022. Cet observatoire est notamment chargé d’assurer le suivi des différentes composantes de la rémunération faisant l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie et de réaliser des analyses afin de proposer des adaptations de la rémunération des officines de pharmacie.

Cette réunion intervenait à la veille de la présentation du rapport « Charges et produits » que l’Assurance maladie remet chaque année au Gouvernement et au Parlement et dans lequel elle formule des propositions d’évolution des charges et des produits au titre de l’année suivante ainsi que des pistes d’amélioration de la qualité et de l’efficience des soins, dans le respect du cadrage financier pluriannuel des dépenses d’Assurance maladie. 

Cette réunion a été l’occasion pour la CNAM de présenter les chiffres du premier quadrimestre d’activité pour 2023.

Les partenaires conventionnels ont partagé le constat que la fin de l’épidémie de Covid-19 avait fait refluer l’activité des officines et réduit d’autant leur marge brute, alors que les charges de l’officine, dans le même temps, continuent de croître à un rythme supérieur à l’inflation.

En revanche, les deux syndicats FSPF et USPO contestent le chiffrage de la CNAM sur la marge brute de dispensation au premier quadrimestre qu’ils estiment surévaluée de 3,6 points*. En réalité, sur le champ historique de l’activité de l’officine, elle est en baisse de 0,1 %**.

Alors que les charges progressent, alors que les pharmacies de proximité ne trouvent pas de repreneurs, alors que la démographie de l’offre de soins plaide en faveur d’une mobilisation accrue des pharmacies d’officine, la FSPF et l’USPO en concertation appellent de leurs vœux à l’ouverture rapide de la négociation du volet économique de la convention nationale pharmaceutique, avec pour objectif une revalorisation sans délai des honoraires de dispensation.

Philippe Besset Pierre-Olivier Variot – Président FSPF Président USPO
________________________________________________
*Source diaporama CNAM observatoire de l’économie officinale du 28 juin 2023
**Source IQVIA