Point info de l’USPO du 2 décembre 2020

  • Maillage officinal : une mesure soutenue par l’USPO et l’Ordre

L’Assemblée nationale a adopté un amendement au PLFSS 2020 qui prévoit qu’en cas de fermeture de la dernière officine de la commune, un service pharmaceutique adapté pourra être assuré à partir de la pharmacie de la commune voisine ou limitrophe.

Cette disposition fera l’objet d’une expérimentation avant d’être éventuellement généralisée.

L’USPO va suivre cette expérimentation qui devra se construire avec les pharmaciens concernés, aussi, si vous êtes dans ce cas, nous vous invitons à nous contacter par mail : uspo@uspo.fr.

 

  • Dispensation adaptée : un dialogue nécessaire entre médecins et pharmaciens

L’intervention pharmaceutique et la dispensation adaptée, récemment créées par l’avenant conventionnel n°19 signé par l’USPO, ont fait l’objet de désinformation auprès de certains syndicats de médecins.

Afin de lever toute ambiguïté, l’USPO a envoyé un courrier et proposé aux syndicats de médecins d’échanger, avec l’Assurance maladie, sur cette nouvelle mission.

Une convergence de la convention pharmaceutique et de la convention médicale permettra de renforcer les actions des professionnels de santé pour l’observance et le bon usage du médicament.

 

  • Octobre 2019 : Bilan de la rémunération des pharmacies

Malgré une baisse d’unités de plus de 46 millions depuis le début de l’année 2019, la rémunération des pharmacies a progressé de 68,5 millions d’euros.

L’honoraire à la boite et l’honoraire complexe ont fait perdre respectivement 45,5 millions d’euros et de 0,5 millions d’euros à la profession entre janvier et octobre 2019.

La réforme de la rémunération, prévue par l’avenant conventionnel n°11, est efficace et protège les pharmacies des baisses de prix et de volume de médicaments.

L’honoraire du 1 euro à la boîte devra être modifié afin de correspondre à la politique de maitrise médicale et aux baisses importantes de volumes qui se poursuivront dans les prochaines années.

 

  • Pharmaciens : acteurs du renforcement de la couverture vaccinale

La campagne de vaccination contre la grippe a débuté le 15 octobre dernier et prendra fin le 31 janvier. Les pharmaciens sont des acteurs essentiels de la prévention et peuvent désormais participer activement au renforcement de la couverture vaccinale.

Nous vous invitons à rappeler aux primo-vaccinants mais également aux personnes ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur, qui auraient oublié ou qui n’auraient pas reçu leur bon, qu’elles peuvent être vaccinées en officine avec la réédition de ce bon par le pharmacien.

 

  • Homéopathie : remboursement à 15% au 1er janvier 2020

L’arrêté du 25 novembre et la décision du 27 novembre 2019 confirment la modification du taux de remboursement de l’homéopathie à 15% à partir du 1er janvier 2020.

Publication : 3 décembre 2019 | Catégorie(s) :