Vaccination à domicile des patients fragiles contre la Covid-19 par le pharmacien, pour une politique « d’aller vers » cohérente et renforcée ?

Certains patients ne pouvant se déplacer sollicitent les pharmacies pour les vacciner contre la Covid-19 à domicile et il est essentiel qu’elles puissent disposer d’une solution simple et rapide pour être vaccinées.

L’USPO a mené un sondage entre le 23 et le 25 novembre pour objectiver ces sollicitations et le soumettre au ministère. Sur les 1528 réponses, 71% indiquent avoir déjà été confronté à une demande de vaccination à domicile (entre 1 et 10 demandes pour 77%).  Dans 56,9% des cas, le pharmacien n’a pas réussi à confier cette demande à un autre professionnel de santé autorisé à vacciner à domicile. Dans ce cadre, 62,44% des pharmaciens ont vacciné à domicile.

Au regard de ce sondage, l’USPO demande au Gouvernement d’autoriser les pharmaciens à vacciner à domicile, y compris en EHPAD, les patients fragiles, lorsqu’aucune solution alternative n’existe.

Publication :25 novembre 2021 | Catégorie(s) :