Vaccination Moderna, IQVIA/OSPHARM : informer vos patients, Prix des autotests, Nouveau Président de l’USPO

POINT INFO USPO DU 19 MAI 2021

 

Vaccination avec Moderna en ville : conditions de stockage, transport et étiquetage

 Le ministère de la santé précise dans un DGS Urgent les modalités de stockage, transport et étiquetage des vaccins Moderna.

A réception des flacons, l’officine reçoit également des étiquettes préremplies par le grossiste-répartiteur avec la nouvelle date de péremption (date limite de conservation à 2°à 8°C après la sortie du flacon du congélateur à – 20°). Le pharmacien réétiquette immédiatement les flacons.

Aucun flacon ne peut être conservé sans être réétiqueté.

Après ouverture du flacon, il indique sur la ligne de l’étiquette « date et heure d’élimination du flacon ». Pour rappel, le flacon ouvert peut être conservé 6 heures à température ambiante.

Lorsque le pharmacien reçoit davantage d’étiquettes que de flacons, il supprime immédiatement ces dernières pour éviter tout risque de confusion avec la prochaine livraison.

En cas de transport, les flacons doivent être conservés dans un équipement isotherme maintenant la température entre 2° et 8°C dans la limite de 5 heures.

Pour rappel, les vaccins Moderna peuvent être injectés en officine aux personnes de 18 ans et plus. Les vaccins Janssen et Astra Zeneca sont injectés aux personnes de 55 ans et plus

L’USPO met à votre disposition sur le site www.uspo.fr un guide pratique pour la vaccination en officine actualisé avec l’ensemble des informations nécessaires sur Moderna.

 

IQVIA – OSPHARM – Pensez à informer vos patients

Une émission de Cash investigation sur les données de santé sera diffusée ce jeudi 19 mai, et vous pourrez être interrogés par vos patients sur le sujet.

Certaines officines transmettent leurs données non nominatives à des entreprises de statistiques, dont IQVIA, Ospharm… La transmission de ces données est réalisée dans le respect de la réglementation relative à la protection des données personnelles (RGPD) et des tiers de confiance sécurisent l’anonymisation des données.

Ces données permettent d’analyser la bonne utilisation des médicaments en vie réelle et d’assurer une meilleure gestion de l’officine pour la sécurité des patients.

Les patients peuvent s’opposer à la collecte de leurs données, notamment pour IQVIA. Vous devez informer vos patients de cette possibilité en affichant le document transmis par IQVIA ou OSPHARM et disponible sur le site www.uspo.fr.

Dans l’éventualité où un patient souhaiterait s’y opposer, IQVIA vous fournit un code barre unique inscrit dans les bases de données de votre logiciel ou accessible sur le site de l’USPO.

Au moment de l’introduction de la carte vitale du patient et lorsque le dossier de celui-ci apparaît, vous scannez ce code-barre en facturation, comme s’il s’agissait d’un produit et de valider une facture à 0€ composée de ce seul code produit en vente directe.

 

Rappel – Autotests : modification des tarifs depuis le 16 mai

Pour rappel, le prix des autotests est modifié depuis le 16 mai.

Les 10 autotests mensuels pris en charge et dispensés à certains professionnels en contact régulier avec des personnes à risques sont désormais facturés 42€ TTC (TVA à 0) en métropole.

Le montant de l’honoraire de dispensation 1,06€ n’est pas modifié (TVA 5,5%).

En dehors de ces personnes, les autotests ne sont pas pris en charge.

Le prix limite de vente est désormais fixé à 5,2€ TTC (TVA à 0).

Le prix limite d’achat par les pharmaciens aux grossistes-répartiteurs est fixé à 3,7€ TTC (TVA à 0).

Toutes les informations sur la facturation des autotests sont disponibles sur le site www.uspo.fr

 

Rappel – Déclaration DASTRI des vaccins grippe

 Vous avez jusqu’au 21 mai 2021 pour déclarer le nombre de vaccins grippe réalisés en pharmacie pendant la campagne 2020-2021.

Connectez-vous sur le site : www.dastri.fr/commande et déclarer :

  • le nombre de vaccins antigrippaux réalisés à l’officine,
  • et le nombre de boites à aiguilles utilisées dans le cadre de la vaccination antigrippale.

 

Un nouveau Président pour l’USPO

Le Conseil d’administration a élu son nouveau Président Pierre-Olivier Variot et son bureau, le 18 mai dernier.

Il est composé de Renaud Nadjahi (Ile de France), Catherine Hourtiguet, (Nouvelle Aquitaine), Sonia Jouve (Auvergne-Rhône-Alpes), Jean-Philippe Brégère (Nouvelle Aquitaine), Daniel Burlet (Auvergne-Rhône-Alpes), Sylvie Parent (Occitanie), René-Pierre Clément (Grand Est), Nadi Eid (Drom), Christian Filippi (Corse), Maryse Garenaux (Bretagne), Sébastien Lagoutte (Bourgogne-Franche-Comté), Jean-Marc Lebecque (Hauts de France), Grégory Tempremant (Hauts de France), Filip Van de Wiele (PACA).

Plusieurs dossiers prioritaires ont été identifiés par le nouveau bureau :  revalorisation des astreintes et des honoraires de gardes, rémunération du temps administratif sur la vaccination Covid-19, développement des interventions pharmaceutiques, modification de l’honoraire à la boite…

Pierre-Olivier Variot et son bureau sont déterminés à consolider les acquis des avancées obtenues depuis plusieurs années et à être force de propositions pour l’avenir.

La nouvelle équipe a également la volonté de renforcer les liens avec tous les pharmaciens dans les départements.

Publication :19 mai 2021 | Catégorie(s) :