Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine (USPO)

Dérégulation de la pharmacie, absence de réforme économique, pénuries de médicaments

Dérégulation de la pharmacie, absence de réforme économique, pénuries de médicaments

Les pharmaciens ne se laisseront pas faire !

Consciente des difficultés économiques, du harcèlement administratif mais également des risques qui se profilent pour la pharmacie et les patients, l’USPO a récemment consulté les pharmaciens afin de connaître leur opinion quant à une éventuelle mobilisation.

Leur réponse est claire !

La majorité des pharmaciens est favorable à une mobilisation en trois étapes : pétition auprès des patients, grève des gardes puis fermeture de la pharmacie.

Les résultats du sondage de l’USPO

  • Entre le 16 février et le 26 février, 4 268 pharmaciens d’officine ont répondu à ce sondage.
  • 63,5% sont adhérents à un syndicat : 1 742 à l’USPO et 974 à la FSPF.
  • 88,96% sont favorables à la stratégie de mobilisation en trois étapes, proposée par l’USPO.
  • 89,67% sont prêts à fermer leur pharmacie pendant une journée pour participer à une manifestation.

Cette mobilisation est essentielle pour obtenir le retrait du rapport Ferracci sur la libéralisation de la vente en ligne des médicaments et la dérégulation de la profession mais également pour obtenir une réforme économique ambitieuse pour la profession.

Les enjeux sont immenses. De l’engagement de la profession, dépendra l’avenir de la pharmacie et de l’accès aux soins des patients sur les territoires.

Au regard de ces enjeux mais également de l’engagement prononcé des pharmaciens, l’USPO a immédiatement pris contact avec les autres représentants de la profession : Ordre, FSPF, ANEPF et groupements.

Une réunion est prévue le vendredi 8 mars pour construire conjointement un mouvement de mobilisation uni et massif.

A l’issue de cette réunion, nous vous communiquerons rapidement les différents éléments pour une mobilisation réussie et efficace.

L’USPO remercie tous les pharmaciens ayant pris le temps de répondre à ce sondage.