Mise au point d’un outil prédictif de la mortalité à un an chez les patients âgés atteints d’un cancer

Les Prs Etienne Audureau et Florence Canouï-Poitrine, épidémiologistes au sein du service de santé publique de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP, ont mené une étude pluridisciplinaire française qui s’est appuyée sur une méthode originale de « machine learning » afin de mettre au point un algorithme prédictif de la mortalité à un an chez les patients âgés atteints de cancer.

[...]

Cette information est réservée aux adhérents de l'USPO.

Vous êtes déjà adhérent ? Connectez-vous

Publication : 3 juin 2019 | Catégorie(s) :