MASQUES

Au 06/04/2020 

I      Masques

1.    Comment savoir si je suis en zone d’exposition à risque ?

-Santé publique France publie la liste des départements et des régions en zone d’exposition à risque. Au 24 mars, tous les départements sont en zone d’exposition à risque.

2.    A quel professionnel puis-je donner des masques ?

Le 7 avril 2020, un message DGS Urgent a été envoyé aux pharmaciens d’officine. Il modifie la  destination des masques issus des stocks d’Etat distribués en pharmacie.Une prochaine livraison par les grossistes-répartiteurs est prévue dans la semaine. Cette dotation contiendra uniquement des masques chirurgicaux pour une semaine et aucun masque FFP2. Si vous avez encore des masques FFP2, vous pouvez les donner aux professionnels de santé concernés, comme indiqué sur le tableau ci-dessous.

  • Médecins généralistes et spécialistes : 18 masques par semaine et par professionnel (dont 6 masques FFP2 maximum par semaine dans le strict respect des indications et selon les disponibilités)
  • Infirmiers diplômés d’Etat : 18 masques par semaine et par professionnel (dont 6 masques FFP2 maximum par semaine dans le strict respect des indications et selon les disponibilités)
  • Biologistes médicaux : 18 masques par semaine et par professionnel (dont 6 masques FFP2 maximum par semaine dans le strict respect des indications et selon les disponibilités)
  • Pharmaciens : 18 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel
  • Sages-femmes : 6 masques chirurgicaux par semaine et par sage-femme
  • Masseurs-kinésithérapeutes : 6  masques par semaine et par professionnel pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables (dont 2 masques FFP2 maximum par semaine dans le strict respect des indications et selon les disponibilités)
  • Salariés de l’aide à domicile employés directement par des particuliers : 
    • 3 masques par semaine par employeur et pour des actes essentiels de la vie ;
    • 9 masques par semaine et par employeur bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap (PCH) et pour des actes essentiels de la vie
  • Accueillants familiaux : 3 masques par semaine et par accueillant

Un justificatif doit être présenté en pharmacie pour disposer de ces masques :

  • Pour les professionnels de santé: la carte professionnelle.
  • Pour les salariés de l’aide à domicile employés directement par des particuliers: leur carte d’identité et une attestation transmise par l’ACOSS/CESU indiquant le nombre de masques attribués, complétée avec leur nom, signature et le nom des employeurs.
  • Pour les accueillants familiaux, une attestation de l’ACOSS/CESU et leur carte d’identité.

 3.    puis-je donner des masques aux prestataires de services ?

-Non, depuis le 27 mars, les aides à domicile et les prestataires de services disposent d’un autre circuit pour recevoir les masques.

4.    puis-je donner des masques aux biologistes ?

– Oui, les pharmaciens peuvent distribuer des masques aux biologistes. Les biologistes médicaux peuvent recevoir 18 masques par semaine et par professionnels.

5.    puis-je donner des masques au médecin de l’EHPAD ou à l’infirmier de l’EPHAD ?

-Non, les pharmaciens peuvent distribuer des masques uniquement aux professionnels de santé libéraux et aux professionnels listés par le Journal officiel (voir – ci-dessus)

6.    j’ai une prescription de masques pour un patient, puis-je l’honorer ?

-Non, vous ne pouvez pas dispenser des masques issus du stock de l’Etat à des patients, même s’ils sont prescrits.

7.    puis-je donner des masques qui ne sont pas issus du stock de l’Etat à des patients ?

-Rien ne vous l’interdit, mais nous vous recommandons de garder ces masques pour les professionnels de santé.

8.    puis-je garder des masques pour mon officine ? Et pour mes préparateurs ?

-Oui, les pharmaciens et les préparateurs ont droit à 18 masques chacun et par semaine.

9.    puis-je vendre des masques ?

-Non. Les masques doivent être donnés aux professionnels identifiés dans les cas ci-dessus.

10.  est ce que je peux donner des masques aux ambulanciers ?

-Non, les ambulanciers ne font pas partie des personnes listés par la réglementation en vigueur et les pharmaciens ne peuvent leur donner des masques. Il faut que les ambulanciers se rapprochent de l’ARS ou de l’hôpital avec lequel ils travaillent.

11.  A qui dois-je envoyer le document unique de traçabilité ?

-Votre CPAM doit vous communiquer une adresse mail à laquelle vous devrez envoyer votre document de traçabilité toutes les semaines.

12.  comment faire pour inscrire les préparateurs qui n’ont pas de RPPS sur le document unique de traçabilité ?

-vous pouvez inscrire votre numéro RPPS et indiquer le nombre de personnes exerçant dans votre officine.

13.  Comment puis-je me réapprovisionner en masque ?

-Vous devez envoyer votre document unique de traçabilité complété à votre grossiste-répartiteur habituel et à la CPAM à l’adresse mail indiquée.

14.  Qui dois-je contacter si je n’ai pas reçu de masques FFP2 ?

-Vous pouvez contacter votre grossiste-répartiteur ou nous faire remonter l’information par mail uspo@uspo.fr

15.  Est-ce que je peux donner des masques à des médecins hospitaliers ?

-Les pharmaciens doivent donner des masques uniquement aux médecins libéraux

16.  Est-ce que j’ai le droit de déconditionner les boîtes de masques ?

-Oui, vous pouvez déconditionner les boîtes de masques pour donner les 18 masques par semaine.

17.  Est ce que les pharmacies seront rémunérées pour la distribution de masques ?

-Non, le Gouvernement ne prévoit pas de rémunération pour cette distribution.

18.  Est-ce qu’il est possible de stériliser les masques déjà utilisés ?

– Non, nous vous recommandons de ne pas réutiliser les masques déjà utilisés et de les jeter. Les pharmaciens et les préparateurs ont droit à 18 masques par semaine.

19.  que faire des déchets (masques, gants ) ?

– Vous devez mettre ces déchets dans un sac plastique fermé ou papier fermé à l’écart pendant 24 h avant de les mettre dans un sac poubelle.

20.  Est ce que je peux donner les masques périmés ?

– Oui, vous pouvez donner les masques périmés aux professionnels de santé, ils sont toujours efficaces.  La péremption concerne les élastiques. La DGS confirme l’utilisation de ces masques : « sous condition de la réalisation de tests: “vérification de l’intégrité des conditionnements par contrôle visuel”, “vérification de l’apparence (couleur d’origine) du masque par contrôle visuel”, “vérification de la solidité des élastiques et de la barrette nasale de maintien du masque” et “essai d’ajustement du masque sur le visage.  Il faut également que les conditions de conservation des masques aient été “conformes à celles préconisées par l’OMS [Organisation mondiale de la santé] pour les produits pharmaceutiques et autres fournitures médicales”

21.  j’ai reçu une dotation de masques d’entreprises du bâtiment, est ce que je peux les donner ?

-Il faut s’assurer que ces masques soit des FFP2 ou des FFP3. Si c’est le cas, vous pouvez les donner aux professionnels de santé.

22.  comment mettre mon masque ?

-Le ministère de la Santé met à votre disposition un schéma présentant les modalités pour mettre son masque

23.  quelle est l’efficacité des masques en tissu ?

Selon le Ministère de la Santé, dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, des initiatives solidaires apparaissent et proposent de masques constitués d’une ou plusieurs bandes de tissu généralement en coton. A titre d’exemple, il peut s’agir de masques « fait maison » ou mentionnés dans les tutoriels de masque « do it yourself » des réseaux sociaux. Ils ne répondent pas aux standards de qualité attendus par les professionnels de santé. En général, les masques en tissus non normés et non évalués ne sont pas des masques de soins prévus pour une exposition à un risque biologique. Cependant, ils peuvent répondre à un besoin pour des personnes non directement exposées en association et en complément de l’application stricte des gestes barrières. Il est important de souligner que ces masques doivent être changés très régulièrement. L’utilisation de ces masques s’inscrit dans la stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrière.

Source : http://www.inrs.fr/risques/biologiques/faq-masque-protection-respiratoire.html

24.  est ce que je dois mettre un masque même si je dispose d’une protection en plexiglas ?

-Oui, cela est recommandé.

25.  quelle est la durée maximale de port des masques

Ces masques sont à usage unique :

– Masque à usage médical (chirurgical) : ne pas dépasser une durée maximale de 4 heures pour le port d’un même masque chirurgical selon la notice d’utilisation du fabricant.

– Masque FFP : ne pas dépasser une durée maximale de 8 heures pour le port d’un même appareil de protection respiratoire de type FFP selon la notice d’utilisation du fabricant.

26.  est ce que les masques fait maison sont efficaces ?

– Selon le Ministère de la Santé, ces masques ne répondent pas aux standards de qualité attendus par les professionnels de santé. En général, les masques en tissus non normés et non évalués ne sont pas des masques de soins prévus pour une exposition à un risque biologique. Cependant, ils peuvent répondre à un besoin pour des personnes non directement exposées en association et en complément de l’application stricte des gestes barrières. Il est important de souligner que ces masques doivent être changés très régulièrement. L’utilisation de ces masques s’inscrit dans la stricte application des mesures liées aux confinements et des gestes barrière.

Source :https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/2100-FAQ-.s-pour-les-differents-types-de-masques.pdf

 

 

Publication : 6 avril 2020 | Catégorie(s) :