16/06/2020 – Le rôle essentiel des pharmaciens d’officine sur les territoires, les propositions de l’USPO pour le Ségur de la Santé

Thème 1 : Hôpital et Pharmacien correspondant https://www.youtube.com/watch?v=YV8hUqs3SIU&list=PLRqyPDPglHobRtG53bVB8yU1wz4L6_tfm&index=3&t=0s

Thème 2 : Les CPTS et le Premier recours https://www.youtube.com/watch?v=KgT7yUnTIJE&list=PLRqyPDPglHobRtG53bVB8yU1wz4L6_tfm&index=3

Thème 3 : Les EHPAD, la Dispensation à domicile & PDA, et le numérique en santé https://www.youtube.com/watch?v=Ia8dAiDR41o&list=PLRqyPDPglHobRtG53bVB8yU1wz4L6_tfm&index=4

Thème 4 : Prévention & dépistage. Le maillage territorial https://www.youtube.com/watch?v=ctP0mPAVryQ&list=PLRqyPDPglHobRtG53bVB8yU1wz4L6_tfm&index=5

Thème 5 : Garde et urgences. Les règles de simplification. Génériques et Biosimilaires https://www.youtube.com/watch?v=9yln8EvAv4g&list=PLRqyPDPglHobRtG53bVB8yU1wz4L6_tfm&index=6

Synthèse des sondages et conclusion https://www.youtube.com/watch?v=mpB6bQWhRq8&list=PLRqyPDPglHobRtG53bVB8yU1wz4L6_tfm&index=7

Les pharmacies d’officine sont présentes sur l’ensemble du territoire. Elles sont un poste avancé du système de santé en milieu rural et en ville et accueillent chaque jour plus de 4 millions de personnes.

Depuis juillet 2017 et la signature par l’USPO de l’avenant conventionnel n°11, le métier et la rémunération des pharmacies d’officine ont considérablement évolué. La rémunération des pharmacies a été progressivement déconnectée du prix et du volume des médicaments, grâce à la diminution de la marge commerciale sur les médicaments et la création d’honoraires de dispensation liés à l’ordonnance.

Cet avenant a marqué un tournant important pour notre profession, désormais pleinement orientée vers l’accompagnement des patients et la coordination avec les autres professionnels de santé.  Ces orientations ont, par la suite, été confirmées par la loi de modernisation du système de santé adoptée en juillet 2019.

Les pharmaciens d’officine sont des professionnels de santé de premier recours et doivent être considérés comme tels par l’ensemble des pouvoirs publics. A cet égard, l’USPO souhaite réaffirmer sa volonté que notre profession soit rattachée exclusivement au Ministère des Solidarités et de la Santé.

Nous venons de traverser une crise sanitaire sans précédent qui a mis en lumière les forces, et également certaines faiblesses, de notre système de santé.

Conscients du rôle essentiel des pharmaciens d’officine sur les territoires, les pouvoirs publics leur ont confié de nouvelles missions. Elles ont assuré la continuité des soins, en renouvelant les traitements des patients chroniques, les ordonnances d’hypnotiques, d’anxiolytiques, de traitements substitutifs aux opiacés, elles ont distribué des masques aux professionnels de santé, fabriqué des produits hydro-alcooliques et conseillé, rassuré les patients.

Cette crise a révélé leurs compétences, efficacité, bienveillance, disponibilité et accessibilité, mais également leur capacité à s’organiser rapidement et de manière homogène pour répondre aux besoins des patients et des autorités de santé.

Dans les territoires où la coordination interprofessionnelle était déjà amorcée, qu’elle soit numérique ou non, la réponse des professionnels de santé aux patients a été plus efficiente et plus pertinente.

Alors que se construit aujourd’hui le Ségur de la Santé et, avec lui, l’évolution du système de soins à laquelle de nombreux professionnels et étudiants aspirent, nous devons tirer les enseignements de cette crise et faire des propositions ambitieuses.

Aussi, l’USPO appelle à placer vraiment le patient au cœur de nos réflexions.

Nous devons renforcer et dématérialiser la coordination entre les professionnels de santé sur les territoires, faciliter et sécuriser le parcours de soins des patients en ville, en EHPAD, à l’hôpital et entre la ville et l’hôpital, renforcer l’accès aux soins sur les territoires et, enfin, ouvrir les politiques de prévention et de dépistage à tous les professionnels de santé.

Publication : 19 juin 2020 | Catégorie(s) : ,